Stratégie

17/04/2012

Accor entend devenir le premier groupe hôtelier international en Inde

Avec 11 ouvertures d'hôtels, l'année 2012 signe la montée en puissance du Groupe en Inde. Le pays, en plein boom économique, est devenu l’une de ses priorités. Il faut dire que le marché indien de l'hôtellerie, encore peu développé, dispose pour l'instant d'uniquement 150 000 chambres, soit le nombre total de chambres pour la seule ville de Shanghai ! Le potentiel du territoire constitue donc une très grande opportunité. L'objectif du Groupe est clair : devenir le leader étranger du marché d'ici 2015 avec 90 établissements*.


Un complexe Novotel/ibis à Bangalore
Le mois d'avril 2012 a été particulièrement riche en événements avec l'ouverture de 5 hôtels dont l'inauguration du premier combo en Inde, à Bangalore, au sud du pays. Le complexe réunit l'hôtel Novotel Bengaluru TechPark et l'hôtel ibis Bengaluru Techpark, ouvert en septembre 2011. Le nouvel établissement Novotel, qui est le premier dans cette ville de plus de 8 millions d'habitants, est situé dans le quartier d'affaires de la cité. Il compte attirer une clientèle professionnelle et des touristes en quête du meilleur accueil.
"Notre plan de développement pour Novotel est très ambitieux car nous voulons répondre à une demande croissante sur ce segment de marché" explique Denis Hennequin, PDG de Accor. En ouvrant son 5e hôtel Novotel dans le pays, Accor affiche ainsi sa détermination et d'ici 3 ans, 14 autres établissements Novotel verront le jour.

Le retour dans un marché difficile
La présence en Inde du premier opérateur mondial remonte à 2006. Aujourd'hui, l'entreprise se développe sur tous les segments du marché : aussi bien sur l'hébergement économique que sur le luxe et implante six marques de son portefeuille.
La stratégie choisie répond à la faiblesse de l'offre : d'ici 2015, Accor entend bien remporter des parts de marchés par rapport à ses principaux concurrents internationaux.
L'offensive du Groupe intervient alors que le marché indien n'est pas favorable à l'implantation d'entreprises extérieures. Des contraintes, comme les lenteurs administratives, les multiples autorisations officielles et des taux d'intérêts très élevés retardent les projets. Pour contourner cette "barrière à l'entrée", l'entreprise multiplie les partenariats sous forme de joint-ventures à long terme. Il s'appuie ainsi sur des relais locaux qui apportent leur expertise sur ce marché complexe. Pour la marque ibis, par exemple, il s'est associé avec l'indien InterGlobe pour la construction de 20 hôtels.

L'élégance française adaptée à la clientèle indienne
À la fin du premier trimestre de 2012, Accor a annoncé avoir signé 58 projets d'hôtels. Parmi eux, de nombreux établissements sur le secteur du haut de gamme et du luxe. Pour chaque établissement, une exigence particulière a été définie pour respecter les valeurs des marques, l’excellence du service et le raffinement français, spécialité et emblème de Accor.
Ainsi, cette année restera comme celle du lancement des marques Sofitel et Pullman dans plusieurs grandes villes indiennes. En avril 2012, la capitale commerciale du pays : Bombay a accueilli son premier hôtel Sofitel Mumbai KBC de 302 chambres et suites. Il combine la tradition indienne et un style art nouveau typiquement français dans sa décoration, ses équipements et dans ses six restaurants. Deux autres Sofitel ouvriront également leurs portes à Bombay en 2015 dont un So Sofitel.
Le maillage de Accor sur le territoire s'étend aussi avec les hôtels Pullman. Le premier du pays, l'hôtel Pullman Gurgaon Central Park, a été lancé également au cours du mois d'avril au nord de l'Inde. Quatre autres sont en projet dont le Pullman Aéroport international de New Delhi prévu pour 2013.

L’hôtellerie économique aux avant-postes
Enfin, l'accélération concerne également l'hôtellerie économique où la demande est particulièrement forte. La marque ibis est le meilleur atout du Groupe pour occuper ce segment : au premier hôtel ibis Bengaluru de Bangalore s'en ajouteront bientôt cinq autres avant la fin de l'année.  Et pour l'hébergement à bas prix, un premier hôtel Formule 1 Greater Noida est ouvert, et onze autres sont d'ores et déjà en prévision.

Assurément, le début d’une nouvelle phase d’expansion, particulièrement dynamique.

*ouverts ou en cours de développement

AccorHotels utilise des cookies sur son site.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies ayant pour finalité l'analyse et les mesures d'audience, de fréquentation et de navigation, la redirection depuis des sites tiers. Pour en savoir plus cliquez-ici !