Un hôtel, une histoire

26/08/2014

Mercure Parma Stendhal : mariage réussi du charme italien et de l’élégance à la française

Au cœur de la vieille ville de Parme, l'hôtel Mercure Parma Stendhal figure parmi les pépites de la cité italienne.

En son sein, une fabuleuse collection d'œuvres d'art et un étonnant mobilier d'inspiration Louis XV et Louis XVI qui signe l'amitié franco-italienne. Visite d'un établissement Mercure unique avec son directeur général Renato Baladelli.

Lustre doré, plafond blanc étincelant, couleur rouge chaude : nous sommes bien en Italie, au Mercure Parma Stendhal, et pourtant, le lobby de cet hôtel rivalise avec les plus grandes maisons françaises. La décoration, unique et originale pour la marque Mercure, surprend les visiteurs.

Au cœur du centre-ville de Parme
L'hôtel, qui compte 63 chambres, se situe au cœur de la vieille ville et au centre de la grande histoire de Parme. À deux pas, les visiteurs peuvent admirer le Palazzo della Pilatta, le théâtre Farnese ou encore le théâtre Regio. « Le riche passé du duché de Parme, donné en cadeau par Napoléon à son épouse l'Impératrice Marie-Louise en 1815, brille toujours. » La situation exceptionnelle de l'hôtel, au centre du passé flamboyant des ducs de Parme, attire aujourd'hui une clientèle composée aussi bien d'hommes d'affaires et politiques influents que d'artistes. « Nous avons reçu le danseur et chorégraphe Maurice Béjart, le président de la Commission européenne José Manuel Barroso, l'acteur et réalisateur italien Giancarlo Giannini... »

Un mobilier Louis XV et Louis XVI exceptionnel
Dans les chambres, un mobilier typique Louis XV et Louis XVI a été installé en 2010. Il correspond à la première période du gouvernement de Don Philippe de Bourbon et à l'époque de la saison d'or du duché de Parme et Piacenza, au XVIIIe siècle. « Ce mobilier constitue désormais l'un des fondamentaux de l'identité de l'hôtel. La clientèle choisit les chambres en fonction de leur décoration. » Car chacune comporte des fauteuils, bergères, méridiennes, têtes de lit, armoires et autres commodes créées sur mesure par un artisan local. « Ce type de meubles est d'ordinaire réservé aux hôtels de luxe. C'est singulier pour un établissement de la marque Mercure. Nous en sommes très fiers. »

L'amitié franco-italienne
Témoignage d'une époque révolue, les chambres au style Empire et Direttorio évoquent les plus illustres personnages de l'Histoire de France comme Charles X, Louis-Philippe et Napoléon III. Les coffres, chaises, fauteuils, tables basses et miroirs rappellent aussi la proximité entre la France et l'Italie. « Parme a toujours été une ville ouverte sur le monde et influencée par la culture française. » Cette accointance a donné son nom à l'hôtel. « Le propriétaire voulait rendre hommage à Stendhal, un écrivain très connu et très apprécié ici ». Sa statue toute en blancheur et en sourire trône dans le bar-restaurant. La raison ? L'un des plus grands succès du romancier se situe dans la cité : La Chartreuse de Parme.

Entouré d'œuvres d'art
Du lobby au bar et aux salles de réunion, c'est sur du marbre que résonnent les pas des visiteurs. Sur les murs de la salle à manger, des étonnants tableaux décrivent les plus grandes batailles napoléoniennes. « Les plats et assiettes exposés sont signés du peintre local Mattioli. » Le buste d'un autre illustre personnage de Parme figure également dans le bar : Giuseppe Verdi, le grand compositeur d'opéra. Il faut dire que Parme a été le théâtre d'une vie artistique très riche. De nombreux artistes y ont vécu tels que le grand peintre de la Renaissance Le Corrège, à qui l'on doit la célèbre fresque du couvent Saint-Paul à Parme, ou son élève Le Parmesan.

Des anciennes écuries
Le bâtiment lui-même est un témoignage du passé. Sa partie basse, au rez-de-chaussée, comporte une façade de briques avec plusieurs arches. « Ces briques proviennent des anciennes écuries du Palais de la Pilatta, aujourd'hui disparues. » Le reste du bâtiment, de facture contemporaine, date de 1961. L'alliance de l'ancien et du moderne forme un édifice original. « La plus belle chambre, au dernier étage et qui porte le numéro 226, possède une magnifique vue sur la cité, le palais voisin et les toits de Parme. » Les autres habitations ont un panorama sur les vertes prairies de la Piazzale della Pace.

Le charme de la Dolce Vita
Un service de qualité et la bonne humeur ambiante sont les traits essentiels de l'équipe. « La majorité du personnel travaille ici depuis plus de vingt ans. Ils connaissent les clients réguliers et savent très bien comment leur faire plaisir. » Les clients apprécient aussi les produits gastronomiques de Parme mis en avant : son fameux jambon, le prosciutto di Parma, et bien entendu son fromage, le parmesan ou parmigiano reggiano. Sur la carte du restaurant Pilotta, les pâtes fraîches fourrées inventées à Parme, les Tortelli d'erbetta, sont fabriquées à la main avec des épinards et du parmesan.

De quoi ravir les appétits après s'être régalé en arpentant les rues de Parme, joyau de beauté et de finesse...

Découvrez le en images :

AccorHotels utilise des cookies sur son site.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies ayant pour finalité l'analyse et les mesures d'audience, de fréquentation et de navigation, la redirection depuis des sites tiers. Pour en savoir plus cliquez-ici !