Un hôtel, une histoire

04/07/2012

Mercure Poitiers Centre : une chapelle devenue hôtel

Un nouvel établissement Mercure a ouvert ses portes dans la ville de Poitiers en France le 1er juin. Situé en centre-ville, proche de la gare ainsi que du Théâtre Auditorium, l'hôtel se présente comme un lieu unique et insolite ... En effet, l'hôtel est une ancienne chapelle des jésuites.

Il était une fois… La chapelle du Gesù*
Edifiée en 1852 par l’architecte Tournesac, la chapelle des jésuites est consacrée du nom de Jésus et de Notre-Dame de Bon-Secours le 20 juin 1854 par Mgr Pie, évêque de Poitiers. Surmontée d’une flèche, elle s’admire à perte de vue de tous les environs de Poitiers. Elle accueille alors une école puis diverses congrégations telles que celle de l’Adoration Nocturne, celle des Enfants de Marie, des Demoiselles de Magasins, des Ouvrières ou encore l’oeuvre des Pères de Famille.
En 1870, elle est fermée au culte.
En 1950, le Département de la Vienne en fait l’acquisition afin de pouvoir recueillir les archives autrefois stockées à la Préfecture. Les travaux d’aménagement sont alors réalisés par l’architecte Boudoin. Elle sera donc pendant 50 ans le lieu incontournable de conservation et de stockage des Archives Départementales.
En 2010, la chapelle du Gesù se destine à devenir un hôtel d’exception. Par la complexité et la technicité du lieu, ce chantier hors-du-commun nécessite deux ans de travaux acharnés.
En 2012, du rêve à la réalité, le pari est tenu. La chapelle du Gesù est fin prête à recevoir ses hôtes, dans un cadre unique et incomparable. Elle devient hôtel.

De lieu de culte à hôtel,un projet audacieux
Un hôtel au charme singulier, chargé d’histoire et doté d’une âme attachante et rare. Plus qu’une simple étape, un voyage dans un passé revisité avec modernité. Une échappée belle au sein de la chapelle du Gesù, un bijou d’architecture moderne du XIXe siècle. Le temps d’un repas, d’une nuit ou plus si affinités…
Idéalement situé en centre-ville, proche de la gare et à deux pas du Théâtre Auditorium de Poitiers, l’Hôtel**** Mercure Poitiers Centre est un lieu unique et insolite. Ce projet majestueux d’hôtel au sein d’une chapelle a été orchestré par l’architecte François Pin.
Ce dessein ambitieux est l’un des plus spectaculaires jamais réalisés en plein cœur de Poitiers. Né à l’instant où la ville elle-même se revisite complètement, il deviendra sans aucun doute une référence incontournable de la vie pictave.
François Pin joue la carte de la douceur optant, pour l’essentiel des structures, d’un élégant béton blanc. Cette teinte immaculée respecte l’âme du lieu et lui confère calme, rêve, chaleur humaine et sérénité. En associant hôtel et restaurant, il alterne les ambiances pour créer un contraste idéalement équilibré entre vaste espace de communauté et lieu individuel de repos.

Des chambres au charme insolite
Les 50 chambres de l’hôtel, toutes uniques, ont été pensées par l’architecte François Pin puis décorées par le cabinet de design Design By O. Déclinées dans des tons clairs et doux, elles sont lumineuses, chaleureuses et hautement raffinées. Certaines jouissent même d’une vue imprenable sur Poitiers.
Pour plus de confort, chacune est équipée d’un téléphone, d’une connexion internet wifi offerte, d’une télévision par câble et satellite et d’un minibar. Certaines sont dotées d’attentions supplémentaires comme une machine à expresso, des produits d’accueil : lait pour le corps, peignoir, chaussons…
Selon les goûts et les envies, le choix se porte sur différents styles de chambres : "standard" à l’esthétique plus classique et moderne, "privilège" empreintes d’histoire et d’une grande originalité.
On y accède par ascenseur, ou mieux encore par un chemin plus onirique : le féérique escalier en béton blanc, véritable œuvre d’art. Un voyage hors du temps…

Le restaurant "Les Archives" : un patrimoine revisité
Le restaurant prend place dans la partie basse de la nef et du chœur de l’ancienne chapelle. Ouvert sur la rue Edouard Grimaux, également rénovée, il en capte la lumière et la vie.
L’espace s’organise autour des structures neuves, six fines colonnes, claires et singulières, qui supportent les chambres de l’hôtel installées au-dessus du restaurant. Cet esprit, classique et inventif, moderne et romantique, se prolonge dans les cuisines même : celle du rez-de-chaussée, ouverte sur la salle, ainsi que celle de l’étage - l’atelier de pâtisserie - ouvert sur les anciennes galeries donnant en balcon sur le rez-de-chaussée.
Ces cuisines sont pilotées par deux jeunes chefs : Gil Elad et Ayako Ota.
Le restaurant "Les Archives", c’est aussi un salon de thé, un joli bar, un fumoir, un lieu de musique. A proximité du centre ville et du Théâtre Auditorium de Poitiers, "les Archives" est un lieu urbain, doux et chaleureux. Vivant.

Un lieu d’exception à découvrir !

* Le Gesù est la forme italienne de Jésus

AccorHotels utilise des cookies sur son site.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies ayant pour finalité l'analyse et les mesures d'audience, de fréquentation et de navigation, la redirection depuis des sites tiers. Pour en savoir plus cliquez-ici !