Evénements

13/09/2012

Nouvelle-Zélande : réouverture hautement symbolique de l’ibis Christchurch

L’ibis Christchurch en Nouvelle Zélande vient de rouvrir ses portes devenant ainsi le premier hôtel du centre-ville à accueillir de nouveau des clients. Un événement symbole de la renaissance progressive du cœur de la ville, meurtrie par une série de tremblements de terre en 2010 et 2011.

Le 22 février 2011 qu'un tremblement de terre d'une magnitude de 6,3 sur l'échelle de Richter frappait la deuxième ville de Nouvelle-Zélande, Christchurch. Ce désastre provoquait la mort de 185 personnes et causait des dommages colossaux, en particulier au centre-ville transformé en un champ de ruines, avec des édifices effondrés, de la boue, des canalisations rompues et des fuites d'égouts.

Dans cette ville meurtrie, qui subit jusqu'à 15 000 secousses sismiques par an et qui avait déjà été sévèrement touchée en décembre 2010, la renaissance deux ans après en plein centre d’un hôtel est un symbole particulièrement fort. 

Un hôtel métamorphosé
Situé dans Hereford Street, près de Cathedral Square, l’hôtel ibis Christchurch a bénéficié d’un important projet de rénovation, incluant le réaménagement de 155 chambres et la transformation de ses espaces publics. L’établissement a notamment fait l’objet d’une mise aux nouvelles normes architecturales de la ville et fait figure de flagship pour la marque dans cette région. La métamorphose du cœur de Christchurch sera tout à son avantage : un nouveau palais des congrès a été édifié à proximité ainsi qu’un nouveau centre commercial, au nom riche de sens,  "re:Start". Ce dernier est d’ailleurs  pressenti pour être le cœur pop-up et vibrant de la ville, intégrant des boutiques de designers et des cafés moderne.

Une ville en reconstruction
"La date d’ouverture du 4 septembre a été choisie en raison du second anniversaire du premier grand tremblement de terre qui a frappé Christchurch, bien qu’il n’y ait eu nullement le même impact que celui de février 2011", explique Tim Dearsley, directeur de l’hôtel. "L’activité touristique de la ville a fortement pâtie des rumeurs de fermeture totale du centre-ville après le tremblement. Cela n’a jamais été vrai. Et gageons que la réouverture de l’hôtel sera un symbole fort envoyé aux voyageurs,  prouvant que le centre de la ville propose nombre d’activités ainsi que de nouvelles expériences touristiques à découvrir"

"Cet événement va aussi accélérer le processus de redynamisation de la ville. Il va non seulement permettre de subvenir au déficit d’hébergements de la ville et fournira des emplois aux résidents locaux. Surtout, il constituera un progrès significatif dans le processus de relance de l’activité touristique et du quartier des affaires de la ville. Celle-ci a réellement besoin du savoir-faire d’une marque internationale telle que ibis pour rebooster son économie et attirer de nouveaux visiteurs", souligne-t-il.

Après l’ibis Christchurch, ce sera au tour du Novotel Christchurch d’accueillir à nouveau ses clients, à la mi-2013.

AccorHotels utilise des cookies sur son site.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies ayant pour finalité l'analyse et les mesures d'audience, de fréquentation et de navigation, la redirection depuis des sites tiers. Pour en savoir plus cliquez-ici !