Un hôtel, une histoire

11/12/2012

Pullman Beijing West Wanda : l’hôtel événement de Pékin

L'hôtel Pullman Beijing West Wanda est situé dans le nouveau quartier d'affaires de Shijingshan, à l'ouest de la capitale chinoise. À la fois cosmopolite et fidèle à la culture chinoise, l'hôtel 5 étoiles s’est imposé en quelques années comme un établissement de marque, à la pointe de l’offre de services hôteliers, notamment pour la célébration d’événements et l’organisation de manifestations. Entre modernité et tradition, frénésie et ambiance zen, visite du Pullman Beijing West Wanda avec son directeur général Joseph Mak.

« Nous sommes un écrin de modernité au cœur d'une civilisation vieille de plusieurs millénaires » explique Joseph Mak Directeur Général du Pullman Beijing West Wanda. Il n’est en effet pas rare, quand se tiennent des événements particuliers, de voir chaque employé arborer fièrement le Qipao, en plus de l’uniforme Pullman. Cette robe longue ancestrale, au col mao et qui se porte près du corps, est une des références chinoises de l'établissement. Des 312 chambres aux trois restaurants, la culture traditionnelle est sans cesse rappelée, par petites touches subtiles, mais bien présentes. Des vases de porcelaine, bijoux de savoir-faire artisanal, ont ainsi été disposés dans les plus belles suites. L'hôtel, installé dans la tour du Wanda Plaza, possède ainsi à la fois un design résolument contemporain et une attache certaine à son pays d’accueil.

Une clientèle d'affaires

Le Pullman Beijing West Wanda est situé stratégiquement au cœur du nouveau quartier d'affaires de Shijingshan, qui accueille principalement des entreprises de divertissements et de médias. Avec ses huit salles de réunion, dont une immense salle de bal de 1 400 m2 et 8,5 m de hauteur sous plafond, l'hôtel voit défiler plus de 300 événements chaque année. Le plus grand jamais organisé a eu lieu en janvier 2010 pour accompagner la conférence annuelle d’une grande entreprise. « La journée, la salle de conférences recevait 900 cadres et, le soir, nos équipes l'ont transformé en salle de banquet en seulement 45 minutes. C'était un réel exploit ! » souligne fièrement Joseph Mak. La branche Événements, qui compte six employés à temps plein, est un service important pour l’hôtel. Chaque jour, trois à quatre événements se tiennent en même temps. « Cela va des séminaires d'entreprise aux anniversaires ou encore aux mariages chinois. Nous en avons 60 par an environ » confirme Joseph Mak. L'hôtel prend parfois des airs d'Hollywood avec des super-héros dans ses couloirs pour le festival World Comics de bandes dessinées organisé en 2011.

Trois restaurants réputés

Lieu d'activité bouillonnant, le Pullman Beijing West Wanda est connu dans la capitale pour ses trois restaurants et son bar. La cuisine est européenne et internationale dans le restaurant Cheng et japonaise chez Edo. Avec ses luminaires typiques produisant des reflets tamisés, le Old Shanghai Restaurant est un établissement de prestige. Cette chaîne de restaurants, vieille de plus de cent ans, est fameuse en Chine pour ses spécialités à base de poisson et de viande. Outre des plats français très appréciés, comme la crème brûlée, le coq au vin et la salade niçoise, la carte du The Cheng All Day Dining propose des classiques de la cuisine chinoise. Le plus réputé est un bouillon de viande, issu de la cuisine hong-kongaise. Il se compose de morceaux de porc, de tofu et d'œufs cuits dans un bouillon. « Ce consommé fait les délices de nos convives » s'enthousiasme Joseph Mak. Les beignets de viande, cuits à la vapeur ou frits, constituent le deuxième plat le plus commandé. Des meubles en bois, aux coussins brodés et aux peintures représentant des scènes de vie rurale, les visiteurs vivent une expérience unique dans un univers traditionnel. Les effluves de canard, mets favori des gourmets, embaument et mettent en appétit. Des passionnés traversent parfois toute la ville pour venir admirer le chef Zang fabriquer devant eux les célèbres « chinese nooddles ».

Une gestion rigoureuse

L'hôtel compte 300 employés permanents et 50 stagiaires. Pour diriger ce paquebot, avec ses nombreux restaurants et événements, le directeur général détient un secret : « rendre tout le monde heureux pour atteindre avec eux le meilleur ». « Je veux protéger mes employés et les garder, confie Joseph Mak. Ici, l'esprit d'équipe est plus important que partout ailleurs, car, en Chine, le turn-over dans l'hôtellerie est important. » L'hôtel embauche ainsi une dizaine de nouvelles recrues par mois, car les employés partent en moyenne six mois environ après leur arrivée. Pour renforcer la cohésion, les équipes participent chaque année à une compétition de sport entre les collaborateurs des neuf hôtels Accor de Pékin. Depuis trois ans, l'hôtel Beijing West Wanda remporte le match de football. Cette année, 20 employés participeront à un tournoi de bowling.

Bienvenue en Chine

L'équipe du Pullman se compose majoritairement de Chinois originaires de Pékin, qui sont ainsi à même de répondre aux attentes de la clientèle d'affaires chinoise. Car certaines particularités peuvent étonner. Par exemple, les 13 salles à manger privées des restaurants, fortement appréciées de la clientèle, sont très souvent complètes. Pour les événements officiels, deux à six hôtesses accompagnent chaque invité de marque jusqu'à sa table, l'hôtel est fermé aux visiteurs et le personnel de sécurité est doublé. Mais les anecdotes les plus amusantes concernent les chambres. « Nous devons régulièrement rappeler à nos visiteurs qu'il est interdit de fumer au lit » s'amuse Joseph Mak. «  Parfois, des clients oublient de l'argent dans le coffre-fort de leur suite… voire même sous leur oreiller ! » Le rappel des règles est assuré par les quatre concierges privés du Club, espace de deux étages réservés aux businessmen.

Relaxation en douceur

Enfin, dans le TOUCH Spa, situé au 3e étage de l'édifice, la frénésie laisse place à la sérénité : les visiteurs sont plongés dans un cocon rassurant. Des peintures aux bougies et brûle-parfums, les références à la culture chinoise sont encore multiples. Le massage le plus couru reste le tui-na, réalisé avec les deux pouces apposés sur le ventre, les jambes, les bras ou encore le dos. Ses vertus : équilibre émotionnel, dégagement des poumons et dégonflement des jambes, entre autres. Mais le voyage en Chine ne serait pas complet sans le traditionnel massage des pieds... réalisé avec une lotion confectionnée selon une recette ancestrale de la médecine chinoise.

AccorHotels utilise des cookies sur son site.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies ayant pour finalité l'analyse et les mesures d'audience, de fréquentation et de navigation, la redirection depuis des sites tiers. Pour en savoir plus cliquez-ici !