Document de référence et rapport financier annuel 2013 - page 139

Document de référence 2013
137
Gouvernement d’entreprise
3
Gestion des risques
Ces objectifs de répartition sont régulièrement examinés et
déterminés pour les périodes à venir par la Direction générale du
Groupe, puis mis en œuvre par la Direction de la Trésorerie, des
Financements et du
Credit Management
.
Les placements de trésorerie sont, compte tenu de leur durée
moyenne de 5 mois, à taux variables.
Les contrats d’échange de taux d’intérêt (
swap
) et de garantie
de taux (
cap
) sont les instruments les plus couramment utilisés.
Le volume des opérations de couverture de taux s’élevait à
4 millions d’euros au 31 décembre 2013.
Ces instruments (de taux et de change) sont soumis à la
documentation FBF négociée avec plusieurs banques bénéficiant
d’une notation de qualité.
En conclusion, Accor n’a pas la vocation de faire des opérations
de spéculation ou de développer une activité financière. Tant
au niveau de la Société mère que du Groupe, il n’existe pas de
positions ouvertes de change ou de taux d’intérêt susceptibles
de générer des risques significatifs.
3.4.3. ANALYSE DE SENSIBILITÉ
À partir des données publiées en 2013, Accor a effectué des
analyses de sensibilité afin de mesurer l’impact sur le résultat
d’exploitation (REX) d’une variation de RevPAR (ou « Revenu par
chambre disponible » qui se définit comme le produit du taux
d’occupation par le prix moyen par chambre) et d’une variation
des cours de change des principales devises par rapport à l’euro.
Par ailleurs, le Groupe a réalisé une analyse de sensibilité pour
mesurer l’impact sur le résultat avant impôt (RAI) d’une variation
du taux d’intérêt.
Sensibilité au RevPAR
L’analyse de sensibilité démontre que l’impact sur le résultat d’exploitation de +/- 1 % de variation du RevPAR serait la suivante :
RevPAR - 1 %
Haut & milieu de gamme
Économique
Total
Impact REX
(11,0) millions d’euros (7,7) millions d’euros (18,7) millions d’euros
RevPAR + 1 %
Haut & milieu de gamme
Économique
Total
Impact REX
+ 8,4 millions d’euros + 5,5 millions d’euros + 13,9 millions d’euros
Une variation de - 1 % de RevPAR a un impact sur le REX
(1)
supérieur en valeur absolue à une variation de + 1 %.
Le rebond économique de l’activité hôtelière se matérialise dans
un premier temps, par un effet volume (augmentation des taux
d’occupation) entraînant une hausse des coûts variables, qui pèse
sur la hausse du REX
(1)
. L’amélioration de l’activité engendre, dans
un deuxième temps, une augmentation des prix moyens, avec un
effet plus marqué sur la progression du REX
(1)
, l’augmentation
des prix moyens ne conduisant pas à une hausse des charges
d’exploitation. Le taux de transformation
(2)
de + 1 % de RevPAR
lié à l’augmentation des prix moyens est supérieur au taux de
transformation
(2)
de + 1 % de RevPAR lié à l’augmentation des
taux d’occupation.
Sensibilité au cours de change
La sensibilité au cours de change se décompose de la manière suivante :
Devise
Sensibilité REX
(1)
+/- 10 %
GBP
Royaume-Uni
5,9 millions d’euros
BRL
Brésil
3,8 millions d’euros
AUD
Australie
3,4 millions d’euros
USD
États-Unis, Asie du Sud-Est
2,3 millions d’euros
PLN
Pologne
2,2 millions d’euros
(1) Résultat d’exploitation.
(1) Résultat d’exploitation.
(2) En cas de variation positive du chiffre d’affaires à périmètre et taux de change constants (PCC), le taux de transformation se définit ainsi :
(Variation du Résultat Brut d’Exploitation à PCC/Variation du Chiffre d’affaires à PCC).
1...,129,130,131,132,133,134,135,136,137,138 140,141,142,143,144,145,146,147,148,149,...344
Powered by FlippingBook