Document de référence et rapport financier annuel 2013 - page 166

Document de référence 2013
164
Commentaires sur l’exercice 2013
Résultats des activités
4
4.1. RÉSULTATS DES ACTIVITÉS
ANALYSE DES RÉSULTATS CONSOLIDÉS
Le Groupe a connu en 2013 une activité en deux temps avec un premier semestre difficile, et un second, au contraire, dynamique qui
lui a permis d’atteindre sereinement les objectifs annoncés au marché. Parmi les raisons expliquant ce retournement, l’opportunisme et
la maîtrise avec lesquels le Groupe a choisi ses canaux de distribution, mais aussi la politique de marque mise en place pour ibis et la bonne
mise en œuvre du plan d’économies ont été clairement décisifs, d’autant que ces facteurs se sont conjugués à un fort rebond de l’activité
hôtelière dans les provinces européennes.
En 2013, le résultat d’exploitation s’établit à 536 millions d’euros, ce qui représente une augmentation de 5,3 % à périmètre et change
constants, et 1,9 % en données publiées. Les résultats de l’année 2013 sont marqués principalement par une réduction de la charge de loyers
grâce aux restructurations d’hôtels en location. Inversement, les dépréciations et amortissements ont augmenté du fait du déploiement
du programme de revitalisation des marques de la famille ibis, des amortissements liés aux acquisitions de Mirvac et Posadas, et des
investissements engagés dans la distribution.
Accor a également engagé un tournant historique dans l’organisation de ses métiers d’opérateur hôtelier-franchiseur et de propriétaire-
investisseur hôtelier. À présent dissociés en deux pôles baptisés HotelServices et HotelInvest, chacun est désormais centré sur ses priorités :
le premier se développe au moyen des redevances versées par les hôtels managés et franchisés, et le second par la rentabilité des actifs
hôteliers détenus en propriété, restructurés et faisant l’objet de nouveaux investissements.
Chiffre d’affaires
À périmètre et change constants, le chiffre d’affaires à
fin décembre 2013
est en hausse de + 2,7 %, grâce notamment
à la forte progression du revenu lié aux redevances de management
et franchise (+ 14,7 %).
Les données publiées prennent en compte les éléments suivants :
ƒƒ
le développement, qui contribue positivement au chiffre
d’affaires à hauteur de
130 millions d’euros
, soit
+ 2,3 % :
cette
croissance résulte notamment de l’intégration de 170 hôtels
en 2013, représentant
22 637 nouvelles chambres ;
ƒƒ
les effets de périmètre liés à la cession des actifs, qui ont un
impact négatif sur le chiffre d’affaires de
258 millions d’euros
(soit - 4,6 %) ;
ƒƒ
les effets de change qui ont eu un impact négatif de
138millions
d’euros (- 2,4 %)
sur le chiffre d’affaires, avec une baisse
généralisée des devises face à l’euro, notamment le dollar
australien, le real brésilien et la livre sterling.
En données publiées, le chiffre d’affaires s’inscrit en baisse
de - 2,0 %.
Chiffre d’affaires par métier
(en millions d'euros)
2012
2013
Variation
Variation
comparable
(1)
Haut et milieu de gamme
3 536
3 438
(2,7) % + 2,9 %
Économique
1 961
1 970
+ 0,4 % + 2,4 %
Hôtellerie
5 497
5 408
(1,6) % + 2,7 %
Autres activités
152
128
(16,0) % + 2,7 %
TOTAL GROUPE
5 649
5 536
(2,0) % + 2,7 %
(1) À périmètre et change constants.
1...,156,157,158,159,160,161,162,163,164,165 167,168,169,170,171,172,173,174,175,176,...344
Powered by FlippingBook