Document de référence et rapport financier annuel 2013 - page 206

Document de référence 2013
204
États financiers
5
Comptes consolidés et annexes
ƒƒ
En 2013, Accor a cédé à Mount Kellett Capital Management LP,
dans le cadre d’une transaction de
Sale & Management back
,
le Sofitel Paris Le Faubourg pour une valeur d’entreprise de
113 millions d’euros (soit 769 000 euros par chambre) incluant
13 millions d’euros de rénovation. Cette opération a permis au
Groupe de réduire son endettement net retraité de 89 millions
d’euros en cumulé à fin décembre 2013.
A.2.3. Opérations de Sale & Franchise Back
et cessions simples
Les opérations de
Sale & Franchise Back
et de cessions simples
consistent à céder des hôtels sous forme de cessions simples
d’actifs, de résiliation anticipée ou non renouvellement de contrats
de location, ou de cessions de murs et/ou fonds de commerce
suivies de reprises en contrats de franchise (
Sale & Franchise back
).
Les principales transactions de
Sale & Franchise Back
et de cessions
simples réalisées en 2012 et 2013 sont les suivantes :
ƒƒ
En 2012, Accor a cédé le Pullman Paris Rive Gauche (617 chambres)
pour 77 millions d’euros au Groupe Bouygues Immobilier. L’hôtel
présentait des performances opérationnelles et des standards
techniques inférieurs aux normes du Groupe ; il a cessé son
activité en mars 2012. Un mécanisme de complément de prix
a par ailleurs été mis en place, son montant (d’un maximum de
10 millions d’euros) dépendra des conditions relatives au projet
de reconstruction. Cette opération a permis d’améliorer la dette
nette du Groupe pour 72 millions d’euros.
ƒƒ
En 2012, Accor a cédé sa participation de 52,6 % dans « Hotel
Formula 1 » pour 28millions d’euros (y compris un remboursement
de prêt de 3millions d’euros), à Southern Sun Hotels, son partenaire
historique en Afrique du Sud (filiale du Groupe Tsogo Sun). La
société Hotel Formula 1, constituée en 1991
via
une joint-venture
entre Accor et Southern Sun, est propriétaire de 20 hôtels (soit
1 474 chambres) et manage trois hôtels appartenant à Southern
Sun en Afrique du Sud. Ces hôtels sont désormais exploités en
franchise, sous la marque Formula 1. Cette opération a permis
d’améliorer la dette nette du Groupe de 28 millions d’euros.
ƒƒ
En 2012, Le Groupe a résilié 6 contrats de location en Allemagne
et aux Pays-Bas dégageant une moins-value de (47) millions
d’euros mais permettant au Groupe de réduire son endettement
net retraité de 35 millions d’euros.
Le montant des opérations de
Sale & Franchise Back
et cessions
simples inclut également d’autres transactions individuellement
non significatives ainsi que le remboursement de prêts long terme.
A.3. Stratégie
Le 27 novembre dernier, sous l’impulsion de son nouveau Président-
directeur général Sébastien Bazin, Accor a annoncé la redéfinition du
modèle économique du Groupe autour de deux pôles stratégiques :
ƒƒ
HotelServices : opérateur hôtelier et franchiseur, avec un modèle
économique centré sur la génération de redevances et sur
l’optimisation du compte de résultat ;
ƒƒ
HotelInvest : propriétaire et investisseur hôtelier, avec un modèle
économique visant l’amélioration du rendement des actifs et
l’optimisation du bilan.
Cette nouvelle stratégie repose sur quatre axes :
ƒƒ
une vision claire et durable pour le Groupe ;
ƒƒ
une organisation agile et simplifiée ;
ƒƒ
un Comité exécutif renouvelé pour un leadership renforcé ;
ƒƒ
une hiérarchie des priorités pour une meilleure efficacité.
Et s’accompagne de cinq priorités :
ƒƒ
une nouvelle stratégie immobilière, tournée vers la création de
valeur, se traduisant notamment par l’arrêt du développement en
location, et la fin des cessions d’hôtels en propriété, à l’exception
des actifs structurellement sous-performant ;
ƒƒ
une nouvelle organisation construite par zone géographique,
cohérente sur tous les marchés, à des coûts de gestion réduits ;
ƒƒ
une expertise dans la Distribution et le Digital ;
ƒƒ
un renforcement des parts demarché dans les zones stratégiques ;
ƒƒ
une nouvelle dynamique pour les employés.
Avec cette nouvelle stratégie, Accor disposera à partir de 2014 :
ƒƒ
d’indicateurs de performance spécifiques et dédiés à chacun des
deux pôles pour suivre et mesurer l’exécution de la stratégie ;
ƒƒ
d’une structure bâtie pour maximiser la performance opérationnelle
et créer de la valeur pour les actionnaires et toutes les parties
prenantes.
Cette nouvelle stratégie, actuellement en cours de déploiement,
viendra modifier la présentation de l’information sectorielle des
comptes consolidés du Groupe qui sera présentée dans les comptes
semestriels au 30 juin 2014. De plus, des indicateurs financiers
adaptés aux caractéristiques économiques de chacun des deux
pôles sont en cours d’élaboration.
1...,196,197,198,199,200,201,202,203,204,205 207,208,209,210,211,212,213,214,215,216,...344
Powered by FlippingBook