Document de référence et rapport financier annuel 2013 - page 217

Document de référence 2013
215
États financiers
5
Comptes consolidés et annexes
(1) Le détail par marque et par type de contrat se présente de la manière suivante au 31 décembre 2013 :
Établissements
en location au
31 décembre 2013
Loyer fixe
avec option
d’achat
Loyer fixe
sans option
d’achat
Loyer fixe avec
rémunération
variable
Loyer variable
avec minimum
Loyer variable
avec minimum
plafonné
Loyer
variable sans
minimum Total
Sofitel
1
3
-
2
-
5
11
Pullman
-
6
2
3
-
3
14
MGallery
1
5
1
2
1
1
11
Novotel
1
34
8
21
4
94
162
Suite Novotel
-
6
-
1
-
10
17
Mercure
3
43
17
11
3
70
147
Adagio
-
7
-
-
4
-
11
ibis
2
96
13
63
3
183
360
ibis Styles
-
5
8
1
-
4
18
ibis
budget
1
65
12
10
1
104
193
Formule 1/HotelF1
-
1
-
-
-
158
159
Autres
-
4
-
1
-
1
6
TOTAL
9
275
61
115
16
633 1 109
(2) Les loyers fixes avec rémunération variable comprennent une partie fixe et une partie variable. La partie variable est en général un pourcentage du chiffre d’affaires ou un
pourcentage du résultat brut d’exploitation.
(3) Ces loyers sont déterminés en pourcentage du chiffre d’affaires ou en pourcentage du résultat brut d’exploitation auxquels est assorti un minimum garanti contractuel fixe.
(4) Les loyers sont déterminés sur la base d’un pourcentage du chiffre d’affaires auquel est assorti un minimum garanti contractuel fixe plafonné.
(5) Les loyers sont déterminés sur la base d’un pourcentage de chiffre d’affaires (601 hôtels) ou sur la base d’un pourcentage du résultat brut d’exploitation (32 hôtels).
Aucune clause de minimum garanti ne figure dans les contrats de location de ces hôtels. Le montant des loyers variables basés sur le résultat brut d’exploitation s’élève
au 31 décembre 2013 à (44) millions d’euros.
C. Détail des engagements minimaux de loyers sur une base de trésorerie décaissée
Les engagements minimaux de loyers représentent uniquement les engagements de loyers à long terme de l’hôtellerie (hôtels ouverts
ou fermés pour travaux).
L’échéancier détaillant les engagements minimaux de loyers convertis sur la base du taux de change moyen, non actualisés et indexés
aux derniers taux connus est le suivant :
Années
(enmillions d’euros)
Années
(enmillions d’euros)
2014
(407)
2023
(200)
2015
(398)
2024
(185)
2016
(374)
2025
(163)
2017
(350)
2026
(144)
2018
(339)
2027
(96)
2019
(327)
2028
(78)
2020
(289)
2029
(62)
2021
(237)
2030
(43)
2022
(218)
> 2030
(280)
TOTAL
(4 190)
Au 31 décembre 2013, la valeur actuelle des engagements de
loyers, sur la base d’un taux de 7 % des engagements minimaux
de loyers servant de base au calcul du ratio « Marge brute
d’Autofinancement d’Exploitation courante retraitée/Dette nette
retraitée » est de (2 676) millions d’euros.
La charge d’intérêt afférente à cette dette retraitée, calculée à
7 % s’établit à 187 millions d’euros. Le différentiel entre le loyer
minimum (407 millions d’euros) et la charge d’intérêt (187 millions
d’euros) s’établit à 220 millions d’euros. Cette dernière constitue le
remboursement implicite de la dette retraitée « méthode Standards
& Poor’s », et impacte par conséquent le calcul du ratio de marge
brute d’autofinancement d’exploitation retraitée/dette nette retraitée
(cf. note Principaux ratios de gestion (b)).
1...,207,208,209,210,211,212,213,214,215,216 218,219,220,221,222,223,224,225,226,227,...344
Powered by FlippingBook