Document de référence et rapport financier annuel 2013 - page 67

Document de référence 2013
65
Responsabilité de l’entreprise
2
Engagements sociétaux
Engagements concrets
En 2013, 32 projets ont vu le jour, répartis entre les trois axes d’intervention de Solidarity Accor.
Projets
Europe
Asie
Amérique
Océanie
Afrique
Total
Formation et insertion
13
3
6
2
3
27
Savoir-faire local
1
1
1
0
1
4
Humanitaire et urgence
1
0
0
0
0
1
TOTAL
15
4
7
2
4
32
Pourcentage de projets soutenus en 2013
selon les axes d’intervention de Solidarity Accor
Formation et insertion
Savoir-faire local
Humanitaire et urgence
84 %
13 %
3 %
En 2013, parmi les projets soutenus par Solidarity Accor, figurent
notamment :
ƒƒ
l’autonomisation de femmes en difficulté en Égypte avec l’ONG
AlashanekYa Balady (« Pour toi mon pays » en Arabe). Ce projet
vise à accompagner la réinsertion de femmes en difficulté en
les formant à la fabrication et à la vente de produits traditionnels
réalisés à partir de matériaux recyclés (coussins, étoles…) ;
ƒƒ
la formation et l’insertion professionnelle de personnes en difficulté
grâce à des chantiers d’insertion aux métiers de la construction et
de l’hôtellerie-restauration en France avec l’association Chênelet ;
ƒƒ
la formation et l’insertion de jeunes des rues de Dakar grâce à
la création d’un atelier de formation en électricité au Sénégal
avec l’ONG Village Pilote.
SolidarityAccor
est devenu un incontournable de la solidarité chez
Accor. Les équipes sur le terrain ont le réflexe de le solliciter pour
mener leurs actions de solidarité. Plusieurs événements solidaires
ont jalonné l’année 2013 (Journée de la Femme, vente de produits
solidaires, etc.) avec comme point d’orgue, la SolidarityWeek 2013.
Du 9 au 13 décembre 2013, les collaborateurs des sièges et hôtels
du monde entier se sont mobilisés en faveur des personnes les
plus démunies. La SolidarityWeek a ainsi mobilisé, en 2013, 100
hôtels et sièges dans 34 pays, soutenant au total 107 associations.
Bilan de cinq ans d’activité :
ƒƒ
179 projets
soutenus dans 38 pays impliquant plus de
8 500 collaborateurs ;
ƒƒ
un nombre de
bénéficiaires
important :
yy
plus de 58 000 bénéficiaires directs soutenus par la Fondation
Accor
(1)
(fin 2013) ;
yy
plus de 132 000 bénéficiaires indirects
(2)
soutenus par la
Fondation Accor
(1)
(fin 2013).
ƒƒ
un
taux de sorties dynamiques
(3)
supérieur à 50 % dans les
projets « Savoir-faire local » et « Formation et insertion » ;
ƒƒ
une
autonomisation
progressive des projets soutenus et des
bénéficiaires : l’autonomisation des projets est un des objectifs
majeurs de Solidarity Accor, observée déjà en Chine, en Pologne,
en Inde et en République Dominicaine ;
ƒƒ
une structure qui met en valeur les associations et leurs bénéficiaires :
la
communication
des projets dans chaque pays suit la logique
de terrain des projets Solidarity Accor. Avec chaque porteur de
projet, Solidarity Accor construit la communication la plus utile
et la plus adaptée au projet (conférence de presse, inauguration,
remise de chèque…) ;
(1) Solidarity Accor a pris le relais sur les projets en septembre 2013.
(2) Ce chiffre est évalué à partir du nombre de bénéficiaires directs et correspond à l’impact du projet sur sa famille, son entourage, sa communauté…
Dans les pays en développement (Afrique, Asie, Amérique latine), il s’agit du nombre de bénéficiaires directs multiplié par 4. Dans les pays
développés (Europe, Amérique du Nord, Océanie), il s’agit du nombre de bénéficiaires directs multiplié par 2.
(3) Calcul du taux de sortie positive : on appelle « sorties positives » les sorties vers l’emploi durable (CDI, CDD ou mission d’intérim de 6 mois et
plus et création d’entreprises), les sorties vers « un emploi de transition » (CDD ou période d’intérim de moins de 6 mois, contrats aidés chez
un employeur de droit commun) et les formations pré-qualifiantes ou qualifiantes.
1...,57,58,59,60,61,62,63,64,65,66 68,69,70,71,72,73,74,75,76,77,...344
Powered by FlippingBook