Document de référence et rapport financier annuel 2013 - page 77

Document de référence 2013
75
Responsabilité de l’entreprise
2
Engagements environnementaux
2.7.4. EAU
Enjeux liés à l’eau
L’eau est une ressource dont la répartition et l’accès sont
très inégaux dans le monde. Source de tensions politiques
et sociales, l’accès à l’eau représente donc un enjeu majeur.
La consommation d’eau du Groupe est importante et peut
notamment intervenir dans des zones stress hydrique. Le Groupe
est donc fortement mobilisé pour maîtriser sa consommation
d’eau à travers le monde. Son attention se porte également
sur les rejets d’eau, de façon à s’assurer la préservation des
milieux aquatiques en aval de ses installations et préserver
une eau de qualité pour ses usages futurs.
Consommations d’eau
Programme de maîtrise des consommations d’eau
L’empreinte environnementale du Groupe réalisée en 2011 révèle
que chaque hôtel consomme en moyenne 15 000 m
3
d’eau chaque
année, répartis entre les usages des clients, le nettoyage des
chambres, la restauration, la blanchisserie, les piscines, l’arrosage
des espaces verts, etc., soit 11 % de l’empreinte eau de Accor.
Cette même étude met à jour le poids considérable de l’amont
agricole sur l’empreinte eau du Groupe, à savoir 86 %.
Face à cette préoccupation majeure et dans le cadre du programme
PLANET 21, Accor s’est donc engagé sur un objectif de - 15 % de
consommations d’eau par client dans les hôtels filiales et managés,
sur la période 2011-2015.
Par ailleurs, Accor s’appuie sur différents programmes permettant
de s’associer à la préservation de la ressource en eau sur
l’amont agricole, soit à travers des orientations dans ses filières
d’approvisionnement, soit notamment dans le cadre du programme
Plant for the Planet (cf. page 78).
Prise en compte des zones de tensions hydriques
Le stress hydrique est défini par l’ONU-Habitat comme une
insuffisance d’eau de qualité satisfaisante, pour pouvoir répondre
aux besoins humains et environnementaux. Plus précisément,
il mesure le ratio d’eau utilisée dans une région par le total de
l’eau disponible dans cette même région.Ainsi, plus le ratio est
bas, moins il y a de pression sur les ressources et inversement,
plus le ratio est élevé, plus la pression sur les ressources est
importante. Bien que de nombreuses populations vivent déjà
dans des régions connaissant un stress hydrique, il est prévu
que d’ici 2025, la part de population mondiale vivant dans de
telles zones augmentera de 35 %, soit environ 2,8 milliards
de personnes.
Accor est conscient que l’enjeu de la maîtrise des consommations
d’eau et la prise en compte de la disponibilité d’approvisionnement
sont encore plus importants dans ces zones. Une étude a été
menée par le Groupe afin d’évaluer les risques liés à l’eau et à sa
disponibilité dans les différentes zones d’implantation du Groupe.
Les graphiques ci-dessous ont été réalisés à partir de données sur
l’ensemble des hôtels du Groupe en utilisant leur localisation précise,
renseignée dans l’outil
Aqueduct
duWorld Resource Institute (WRI).
L’outil
Aqueduct
est l’un des deux outils les plus reconnus dans le
monde pour l’analyse des risques liés à l’eau, avec l’outil duWWF
appelé
Water Risk Filter
.
Cette étude a permis de mesurer et de positionner les hôtels Accor
par rapport à leur capacité à accéder à la ressource en eau, en
prenant également en compte la qualité de cette dernière.
Part d’hôtels localisés selon les zones de tensions
hydriques
Stress hydrique actuel faible (<10 %)
Stress hydrique actuel faible à moyen (10-20 %)
Stress hydrique actuel moyen à élevé (20-40 %)
Stress hydrique actuel élevé (40-80 %)
Stress hydrique actuel très élevé (>80 %)
Zones arides
Pas de données
31,5 %
13,6 %
13,2 %
12,7 %
22 %
6,6 %
0,5 %
1...,67,68,69,70,71,72,73,74,75,76 78,79,80,81,82,83,84,85,86,87,...344
Powered by FlippingBook