Document de référence et rapport financier annuel 2013 - page 78

Document de référence 2013
76
Responsabilité de l’entreprise
Engagements environnementaux
2
Les résultats révèlent que seulement 0,5 % des hôtels du Groupe
se trouvent dans des régions arides. Cependant, 26 % des hôtels
Accor sont localisés dans des zones rencontrant une pénurie d’eau
élevée ou très élevée, dont 13 % connaissent un stress hydrique
jugé très élevé. À titre d’illustration, les zones les plus concernées
se trouvent en Chine (environ 70 hôtels), en Indonésie (environ
30 hôtels) et au Maroc (environ 30 hôtels) mais aussi – et de manière
plus surprenante – dans le Sud de la France (en raison d’une densité
de population élevée et d’une ressource en eau limitée) ou encore
en Australie (du fait d’une répartition inégale des ressources en eau
et de leur faible disponibilité).
En croisant cette analyse géographique de risque d’accès à l’eau
avec les données de consommation des hôtels, il ressort que les
zones les plus critiques se trouvent en Europe et en Asie-Pacifique :
ƒƒ
en
Europe
, les hôtels présentent un profil globalement performant
de consommation d’eau. Néanmoins, cette zone concentre un
nombre très important d’hôtels pour lesquels le stress hydrique
est jugé élevé ou très élevé (près de 500 hôtels). À ce titre, cette
zone mérite une attention toute particulière ;
ƒƒ
en
Asie-Pacifique
, le nombre d’hôtels en zone critique est
plus restreint (environ 270 dont près de 70 en Chine), mais
l’attention du Groupe se porte davantage sur l’amélioration des
ratios de consommation d’eau, qui présentent encore des leviers
d’optimisation ;
ƒƒ
par ailleurs, l’étude a révélé que les hôtels en
Australie
seront
particulièrement confrontés à une aggravation de ces tensions
hydriques dans les années à venir, ce qui fait naître un point
d’attention tout particulier de la part du Groupe.
Globalement, l’évolution future des zones de tension hydrique
à un horizon proche prévoit que
4 % des hôtels du Groupe
seront confrontés à une évolution drastique de la disponibilité
de l’eau à horizon 2025.
Ce nouveau regard, porté aussi bien à travers la réalité actuelle que
celle à venir, va désormais permettre à Accor d’orienter ses plans
d’actions de réduction des consommations d’eau vers les zones à
risques. Les hôtels concernés feront dès lors l’objet d’une attention
toute particulière concernant leur trajectoire de consommation d’eau.
Performance consommations d’eau :
résultats 2013
Afin de suivre l’évolution des performances intrinsèques des hôtels,
Accor suit, le ratio de consommation par client (litre/nuitée).
Suivi des consommations d’eau
En millions de m
3
Consommation totale d’eau
Consommation totale d’eau (à périmètre comparable)
En litres par Client
Ratio d’eau moyen
Ratio d’eau moyen (à périmètre comparable)
25 17
25 17
32
259
270
274
296
294
309
17
2013
2012
2011
2011 2012 2013
Nombre d’hôtels applicables
1 847 1 855 1 912
Taux de réponse
72 % 79 % 87 %
Nombre d’hôtels évalués
1 330 1 465 1 663
Nombre d’hôtels à périmètre comparable 1 061 1 061 1 061
Pour commenter les évolutions présentées ci-dessus, l’analyse
peut se porter également à deux niveaux (comme pour l’énergie
et le CO
2
) :
ƒƒ
sur le périmètre total consolidé, le ratio de consommation d’eau
a baissé de 4 % être 2011
 (1)
et 2013 ;
ƒƒ
sur le périmètre comparable, la baisse du ratio d’eau atteint même
5,2% (- 1,4%entre 2011
 (1)
et 2012 puis - 3,8%entre 2012 et 2013).
Ces tendances confirment le bien-fondé des différentes actions
entreprises par le Groupe pour réduire la consommation d’eau
des hôtels. Celles-ci sont pour partie portées par la Charte 21, qui
propose une panoplie de mesures opérationnelles de réduction
de la consommation d’eau comme la récupération d’eau de
pluie, l’utilisation de sous compteurs pour affiner le suivi des
consommations, ou encore l’équipement des douches et robinets
avec des régulateurs de débit.
(1) Hors Motel 6.
1...,68,69,70,71,72,73,74,75,76,77 79,80,81,82,83,84,85,86,87,88,...344
Powered by FlippingBook