Document de référence et rapport financier annuel 2013 - page 82

Document de référence 2013
80
Responsabilité de l’entreprise
Engagements environnementaux
2
Parmi les différents postes de l’activité hôtelière :
ƒƒ
plus des deux tiers des déchets sont issus des
chantiers de
construction et de rénovation
des hôtels (béton, bois, mobilier,
déchets industriels banals, etc.) ;
ƒƒ
près du quart de l’impact également s’explique par les
déchets
liés à l’énergie
, c’est-à-dire les déchets issus de l’extraction et
de la préparation des combustibles ;
ƒƒ
la part occupée par les
déchets d’activité des hôtels
(déchets
des clients et des opérations : emballages, déchets alimentaires,
etc.) reste limitée lorsqu’ils sont mis en regard des autres aspects
de l’activité de Accor. Représentant 5 % du total produit, ces
déchets demeurent un sujet d’attention pour le Groupe pour
des raisons de coût et d’impact environnemental. Certains
de ces déchets sont en effet potentiellement dangereux pour
l’environnement : piles issues des télécommandes et des lecteurs
de cartemagnétiques, lampes fluocompactes, déchets électriques
et électroniques. Pour ces derniers, une attention particulière est
portée à l’identification de filières de tri capables de recycler ces
déchets dangereux.
Suite à l’état des lieux annuel effectué auprès de fournisseurs dans
cinq pays (Suisse, Australie, Autriche, Royaume-Uni et Allemagne)
et représentant un échantillon de 366 hôtels, une cartographie des
principaux types de déchets d’activité a pu être effectuée afin de
donner un aperçu des déchets rencontrés dans un hôtel.
Évaluation de la répartition des principaux
types de déchets
Déchets industriels banals en mélange
Déchets alimentaires
Papier/Carton
Verre
Plastique
72,5 %
7,9 %
7,1 %
0,2 %
12,2 %
Remarque : certains déchets dangereux (comme les piles, les ampoules, etc.)
traités par les prestataires étudiés apparaissent dans la partie « DIB en mélange »,
même s’ils font l’objet de filières de tri et de traitement séparées. En effet, les
données remontées par nos prestataires sont encore trop hétérogènes pour
pouvoir les comptabiliser distinctement.
Chaque activité d’un hôtel émet des déchets : restaurants,
chambres, séminaires, bars, bureaux, réception, parking,
etc. 70 % de ces déchets proviennent des chambres et de la
restauration. Lorsqu’un hôtel possède un restaurant, ce dernier
peut même générer jusqu’à 60 % des déchets à lui seul.
Gestion des déchets
La Charte 21 préconise le
tri et le recyclage
de 12 types de
déchets. D’une manière générale, le suivi des déchets et ses
aspects réglementaires sont assurés
via
l’outil SET et la certification
ISO 14001.
Le Groupe a par ailleurs engagé une réflexion sur la gestion des
déchets issus des programmes de
construction et de rénovation
.
Une première tentative a eu lieu avec le lancement d’une action
innovante avec le programme reBorn, consistant à donner une
seconde vie au mobilier issu des établissements en rénovation,
notamment sur des sites de reventes et d’enchères de mobilier.
Cette démarche pilote a été riche en enseignements mais a montré
certaines limites nécessitant d’améliorer le programme avant de
le déployer plus largement.
Aujourd’hui la réglementation française en matière de responsabilité
élargie du producteur pour la filière du mobilier permet le dévelop­
pement de nouvelles filières et facilite la gestion de ces déchets.
Accor a déployé en 2011 un module dédié au
pilotage des déchets
dans son outil de pilotage développement durable OPEN (cf. page
68). Ce module permet de suivre – selon les informations saisies
par les hôtels — les quantités de déchets produits, les coûts et
le recyclage avec un pilotage au niveau des hôtels, des pays, des
marques et du Groupe.
Performance
Le Groupe s’est fixé pour objectif, à l’horizon 2015, d’atteindre 85 %
des hôtels recyclant les déchets les plus problématiques, c’est-à-dire
au minimum : le papier & le carton, les cartouches d’encre, les
piles & batteries de l’hôtel, les tubes & ampoules fluocompactes.
En 2013, 86 % des hôtels recyclent ces déchets.
Part des hôtels recyclant leurs déchets (cartouches
encre, piles & batteries, ampoules fluocompactes,
papiers & cartons)
Objectif 2015 : 85 %
64 %
79 %
86 %
2013
2012
2011
2011
2012
2013
Nombre d’hôtels applicables
3 757 3 080 3 401
Taux de réponse
94 % 92 % 93 %
1...,72,73,74,75,76,77,78,79,80,81 83,84,85,86,87,88,89,90,91,92,...344
Powered by FlippingBook