Document de référence et rapport financier annuel 2014 - page 125

3
Gouvernement d’entreprise
Gestion des risques
3.4. GESTION DES RISQUES
3.4.1. DÉMARCHE DE SÉCURITÉ ET DE GESTION DES RISQUES
Le Groupe est confronté à différentes menaces qui peuvent affecter
ses clients, ses employés, ses actifs, ses marques et avoir des
impacts négatifs sur l’atteinte de ses objectifs.
La politique de Accor se fonde sur une démarche structurée
d’identification d’analyse et d’évaluation des risques et la mise en
œuvre de plans d’action de prévention et protection en réponse
aux risques identifiés.
La Direction générale Sûreté-Sécurité et la Direction des Risques et
Assurances s’appuient sur un réseau mondial de correspondants,
des contacts étroits avec les autorités locales et l’expertise de
spécialistes.
Identification, analyse et évaluation
des risques
La Direction des Risques et Assurances amis en place une démarche
d’identification des risques dans tous les pays d’implantation du
Groupe ainsi qu’au siège.
Dans ce cadre un Comité Central de Coordination et de Gestion
des Risques a été mis en place avec des missions étendues au
suivi du processus de cartographie des risques et au suivi de la
mise en œuvre des plans de prévention et protection des risques
prioritaires.
Cette démarche a notamment pour objectif de s’assurer que les
risques identifiés sont correctement pris en compte et traités.
Prévention et protection
Lors de ses missions dans les entités du Groupe, la Direction de
l’Audit interne contrôle que les plans de traitement des risques sont
correctement déployés et que les principaux risques identifiés font
l’objet d’un traitement spécifique.
Par ailleurs, et comme développé au chapitre 3.4.4. le Groupe procède
de façon permanente, avec ses assureurs et leurs ingénieurs de
prévention, à des audits de risques incendie et à leur évaluation,
de manière à réduire le risque.
Enfin, une veille quotidienne de la situation sécuritaire (sanitaire,
météorologique, géopolitique, sociale, etc.) est assurée par la
Direction générale Sûreté-Sécurité en collaboration avec leurs
relais locaux sur l’ensemble des pays où le Groupe est implanté.
De plus, à l’occasion de l’organisation d’événements particuliers
tels que les Jeux Olympiques d’hiver et de la Coupe du Monde de
football en 2014, un dispositif de préparation et de veille renforcé
est mis en œuvre en relation avec les autorités locales des pays
et les organisateurs.
Gestion de crises
Un dispositif de gestion de crises adapté à l’organisation du Groupe,
permet aux équipes d’assurer le traitement de la crise y compris
la bonne communication entre les hôtels, les sièges locaux et la
Direction générale.
Des cellules de crise sont activées lorsque les circonstances
l’exigent. En 2014, le Groupe a été particulièrement attentif aux
menaces terroristes et à la propagation du virus Ebola.
Continuité et reprise d’activité
Pour les risques identifiés comme pouvant perturber l’activité du
Groupe, le Groupe travaille à la préparation de Plans de Continuité
d’Activité (PCA) et de Plans de Reprise d’Activité (PRA).
Financement des risques
Après analyse, en fonction de l’intensité mesurée des risques
identifiés, le Groupe choisit le mode de financement le plus adapté
en profitant notamment des opportunités offertes par les marchés
de l’assurance et de la réassurance nationaux et internationaux,
comme détaillé au paragraphe 3.4.4.
Document de référence 2014
123
1...,115,116,117,118,119,120,121,122,123,124 126,127,128,129,130,131,132,133,134,135,...332
Powered by FlippingBook