Document de référence et rapport financier annuel 2014 - page 157

4
Commentaires sur L’EXERCICE 2014
Résultats des activités
Flux financier
(enmillions d’euros)
2013
retraité
(1)
2014
MBA avant éléments non récurrents
703
769
Investissements sur actifs existants
(264)
(262)
Autofinancement disponible
439
507
Investissements de développement récurrents
(196)
(203)
Free cash flow
récurrent
243
304
Acquisitions
5
(1 110)
ibis Megabrand
(13)
-
Cessions d’actifs
334
128
Dividendes
(187)
(137)
Émission instrument hybride (net des frais d’émission)
-
887
Augmentation/Réduction de capital
13
46
Variation du besoin en fonds de roulement courant
136
103
Variation du besoin en fonds de roulement non courant
(185)
-
Autres
(158)
(155)
Cash flow
des activités non conservées
2
1
(AUGMENTATION)/DIMINUTION DE L’ENDETTEMENT NET
190
(67)
(1) Retraité des impacts de la norme IFRS 11.
La
marge brute d’autofinancement
s’établit à 769 millions d’euros
contre 703 millions d’euros au 31 décembre 2013, liée à une bonne
performance opérationnelle.
Les
investissements de développement récurrents
se montent
à 203 millions d’euros en 2014, et les
investissements de
maintenance
dans l’hôtellerie s’élèvent à 262 millions d’euros,
représentant 4,8 % du chiffre d’affaires du Groupe.
Les
acquisitions
réalisées en 2014 s’élèvent à
1 110millions d’euros
.
Elles concernent principalement les portefeuilles immobiliers de
Moor Park, Axa Real Estate et Tritax
pour 110 hôtels.
Les
cessions d’actifs
s’élèvent à
128millions d’euros
dont 79millions
d’euros de cessions d’actifs hôteliers, comparé à 331millions d’euros
de cessions d’actifs hôteliers au 31 décembre 2013.
Ratios financiers
En 2014, le
cash flow
récurrent
du Groupe atteint un niveau record
à 304 millions d’euros (+ 25,1 %).
Dette nette sur fonds propres
L’endettement net
s’établit à 159 millions d’euros au 31 décembre
2014, en diminution de 67millions d’euros par rapport au 31 décembre
2013. Les acquisitions des portefeuilles Moor Park et Axa Real
Estate pour un total de 891 millions d’euros ont été financés par
l’émission obligataire hybride de 900 millions d’euros réalisée
en juin 2014, qui fait l’objet d’un traitement comptable à 100 % en
Capitaux propres dans le cadre des normes IFRS.
Le
ratio d’endettement net rapporté aux fonds propres
s’établit
à 4,1 % au 31 décembre 2014, contre 8,2 % un an plus tôt.
Marge brute d’autofinancement d’exploitation
courante/dette nette retraitée
Le
ratio de marge brute d’autofinancement d’exploitation
courante retraitée/dette nette retraitée
est calculé en application
des ratios utilisés par les principales agences de notation, la dette
nette étant retraitée de l’actualisation à 7 %
(1)
des flux futurs des
loyers fixes. Au 31 décembre 2014, ce ratio s’établit à 34,2 % contre
31,1 % pour l’exercice précédent.
Une analyse est effectuée dans les comptes consolidés.
Rentabilité des capitaux engagés
La
rentabilité des capitaux engagés du Groupe (ROCE)
, mesurée
par l’excédent d’exploitation des activités (EBITDA) rapporté à la
valeur brute des immobilisations, augmentée du besoin en fonds
de roulement, est en nette amélioration par rapport au 31 décembre
2014 à 14,6 % contre 14,0 % au 31 décembre 2013 (voir l’analyse
dans les comptes consolidés).
(1) Taux retenu par l’agence de notation Standard & Poor’s.
Document de référence 2014
155
1...,147,148,149,150,151,152,153,154,155,156 158,159,160,161,162,163,164,165,166,167,...332
Powered by FlippingBook