Document de référence et rapport financier annuel 2014 - page 178

États financiers
Comptes consolidés et annexes
5
La détermination de la création de valeur économique a été établie pour 2013 et 2014 sur la base des données suivantes :
Déc. 2013 Retraité*
Déc. 2014*
COÛT MOYEN PONDÉRÉ DU CAPITAL
8,80% 8,57%
ROCE APRÈS IMPÔT
(1)
11,34% 11,82%
CAPITAUX EMPLOYÉS
(enmillions d’euros)
6 314
6 633
CRÉATION DE VALEUR ÉCONOMIQUE
(enmillions d’euros)
(2)
160
215
* Données relatives aux activités poursuivies (excluant les Services à bord des trains reclassés en activités non conservées) et retraitées des impacts de la norme IFRS 11,
« Accords conjoints » appliquée pour la première fois de manière rétrospective au 1
er
janvier 2014.
(1) Le ROCE après impôt se détermine comme suit :
EBE ajusté – [(EBE ajusté - amortissements et provisions) x taux d’impôt]
Capitaux engagés
À titre d’exemple, au 31 décembre 2014, les données de la formule sont les suivantes :
EBE ajusté
969 millions d’euros (cf. ROCE ci-après) ;
Amortissements et provisions (sur 12 mois)
321 millions d’euros ;
Taux d’impôt courant
28,5 % (cf. note 17.2) ;
Capitaux employés moyens
6 633 millions d’euros (cf. ROCE ci-après).
(2) La création de valeur économique se détermine comme suit :
(ROCE après impôt – coût moyen pondéré du capital) x capitaux employés.
L’impact d’une variation de +/- 0,1 du beta au 31 décembre 2014 et au 31 décembre 2013 est respectivement de 41 millions d’euros 38 millions d’euros.
B. Retour sur capitaux employés (ROCE)
Le retour sur capitaux employés (ROCE) est l’instrument utilisé par
le Groupe dans sa gestion interne pour mesurer la performance.
C’est aussi un indicateur de la rentabilité des actifs non consolidés
ou mis en équivalence.
Il est déterminé sur la base des agrégats suivants établis à partir
des comptes consolidés :
ƒƒ
excédent brut d’exploitation ajusté : (EBE ajusté) : cet agrégat
comprend l’excédent brut d’exploitation et des produits sur
immobilisations financières (dividendes et produits financiers
des sociétés externes et mises en équivalence) ;
ƒƒ
capitaux employés : total des actifs immobilisés calculés à partir
de la moyenne de leur valeur brute 2013 et 2014 sur chaque
exercice, et du besoin en fonds de roulement.
Le ROCE est calculé comme le rapport de l’excédent brut d’exploitation
ajusté (EBE ajusté) et des capitaux employés moyens, au cours de
la période de référence.
(enmillions d’euros)
2013*
2014*
Capitaux employés
6 511
6 911
Retraitements
prorata temporis
des capitaux employés
(1)
(198)
(283)
Effet de change sur les capitaux employés
(2)
1
5
CAPITAUX EMPLOYÉS MOYENS
6 314
6 633
Excédent Brut d’Exploitation
846
923
Intérêts financiers sur prêts et dividendes externes
19
13
Quote-part avant impôt dans le résultat des sociétés mises en équivalence (cf. note 12)
18
33
EXCÉDENT D’EXPLOITATION DES ACTIVITÉS AJUSTÉ (EBE AJUSTÉ)
883
969
ROCE (EBE AJUSTÉ/CAPITAUX EMPLOYÉS)
14,0% 14,6%
* Données relatives aux activités poursuivies (excluant les Services à bord des trains reclassés en activités non conservées) et retraitées des impacts de la norme IFRS 11,
« Accords conjoints » appliquée pour la première fois de manière rétrospective au 1
er
janvier 2014.
(1) Dans le cadre du calcul du ROCE, les capitaux employés sont pris en compte au prorata temporis du nombre de mois d’excédent d’exploitation des activités dégagées
au cours de la période. Ainsi, aucun des capitaux employés ne sera retenu pour une acquisition réalisée le 31 décembre et pour laquelle aucun excédent d’exploitation
des activités n’a été pris en compte dans le compte de résultat.
(2) Les capitaux employés de la période sont ramenés au taux de conversion moyen pour être comparable au taux de conversion de l’excédent d’exploitation des activités.
Document de référence 2014
176
1...,168,169,170,171,172,173,174,175,176,177 179,180,181,182,183,184,185,186,187,188,...332
Powered by FlippingBook