Document de référence et rapport financier annuel 2014 - page 193

5
États financiers
Comptes consolidés et annexes
ƒƒ
le renforcement des marques, réorganisées en trois segments :
Luxe et Haut de gamme, focalisé sur l’excellence du service et
une stratégie de développement d’hôtels emblématiques dans les
villes clés ; Milieu de gamme, avec un accent particulier mis sur
l’innovation pour mieux différencier les marques ; Économique,
avec pour objectif de capitaliser sur la transformation réussie de
la méga-marque ibis, pour accélérer le développement, consolider
le leadership et bénéficier des effets d’échelle.
Les principaux enjeux d’HotelInvest sont :
ƒƒ
le développement dans les segments économique et milieu de
gamme en Europe, avec des positions stratégiques dans les
marchés émergents ;
ƒƒ
l’optimisation de la génération de cash-flow, et la réduction de la
volatilité des résultats, notamment par la réduction du nombre
de contrats de location. Dans ce cadre, certains hôtels pourront
faire l’objet de restructurations, et HotelInvest ne prolongera
pas systématiquement les contrats arrivant à échéance de
renouvellement. Par ailleurs, le développement d’hôtels en
location est arrêté, à l’exception des contrats sur lesquels Accor
est déjà engagé ;
ƒƒ
la gestion et la rationalisation du portefeuille d’actifs, avec une
approche tournée vers la création de valeur au travers d’une
allocation stratégique des investissements ;
ƒƒ
le soutien de la stratégie de développement de l’offre du Groupe,
avec la détention sélective et rentable d’actifs immobiliers hôteliers.
Avec cette nouvelle stratégie, Accor dispose d’une structure bâtie
pour maximiser la performance opérationnelle et créer de la valeur
pour les actionnaires et toutes les parties prenantes.
Le déploiement de cette stratégie au cours de l’exercice 2014 a
conduit le Groupe :
ƒƒ
à modifier la présentation de l’information sectorielle des comptes
consolidés du Groupe (cf. note 39) ;
ƒƒ
à réallouer ses écarts d’acquisition aux deux pôles sur la base de
projection de cash-flows actualisés (cf. note 2.E.6).
A.1. Transformation digitale
Accor a annoncé le 30 octobre 2014 un plan d’investissement
de 225 millions d’euros sur 5 ans. Ce plan stratégique a pour
objectif d’intégrer et de repenser la place du digital tout au long
du parcours client, d’améliorer l’offre aux partenaires investisseurs
et de consolider les parts de marché du Groupe en matière de
distribution. Il s’articule autour de huit programmes centrés sur
les clients (quatre programmes concernés), les partenaires, les
collaborateurs, les infrastructures informatiques et la gestion des
données. L’enveloppe de 225 millions d’euros pour la période
2014-2018 se décomposera en investissements immobilisables à
55 % et en charges d’exploitation à 45 %.
Dans ce cadre, Accor a fait l’acquisition en 2014 de la start-up
françaiseWipolo, qui développe une application mobile « compagnon
de voyage », à la pointe de l’innovation, pour 1,9 million d’euros.
A.2. Alliance stratégique avec Huazhu
Accor et Huazhu Hotels Group (China Lodging), groupe chinois coté
au Nasdaq, ont annoncé le 14 décembre 2014 la signature d’un
partenariat stratégique en Chine. Aux termes de cet accord, les
activités Économique et Milieu de gamme de Accor en Chine seront
cédées à Huazhu qui détiendra une master-franchise exclusive pour
les marques ibis, ibis Styles, Mercure, Novotel et Grand Mercure.
Huazhu deviendra également actionnaire minoritaire (10 %) de
l’activité Luxe et Haut de gamme de Accor en Chine.
Accor recevra en contrepartie une participation de 10%dans Huazhu
et disposera d’un siège au Conseil d’administration de la société.
Cette alliance majeure permettra aux deux groupes d’accélérer leur
développement avec un objectif de 350 à 400 nouveaux hôtels sous
les marques de Accor à moyen terme. L’accord permettra également
d’offrir aux membres des deux programmes de fidélité la possibilité
d’accéder à un réseau combiné de 5 600 hôtels dans le monde.
Dans ce cadre, 12 hôtels vont être cédés et ont été reclassés en
actifs destinés à être cédés au 31 décembre 2014.
Il est prévu de finaliser cette opération sur le deuxième semestre 2015.
B. HotelInvest
Compte tenu de leurs caractéristiques spécifiques, l’ensemble
des acquisitions de portefeuilles de la période ont été analysées
comme des acquisitions d’actifs et non comme des regroupements
d’entreprise (cf. note 2.B.5). Ces rachats de portefeuilles constituent
des acquisitions d’hôtels antérieurement exploités en location.
B.1. Acquisition d’un portefeuille de 86 hôtels
auprès de Moor Park
Le 27 mai 2014, Accor,
via
son pôle HotelInvest, a annoncé le rachat
d’un portefeuille de 86 hôtels (11 286 chambres) dont 67 enAllemagne
et 19 aux Pays-Bas, exploités depuis 2007 par Accor au travers de
contrats de location variable sous les marques ibis, ibis
budget
,
Mercure et Novotel. Le montant global de cette acquisition atteint
715 millions d’euros, dont 657 millions d’euros de remboursement
de dette. Les vendeurs sont deux fonds, Moor Park Fund I et II.
L’opération a été finalisée le 30 juin 2014.
Le prix d’acquisition a été alloué aux 86 hôtels et aux autres actifs
et passifs sur la base de leurs justes valeurs approchées par la
méthode du taux de capitalisation des loyers bruts pour chacun
des hôtels (méthode du yield).
Parmi ces hôtels, 27 ont été reclassés en actifs destinés à être cédés.
B.2. Acquisition d’un portefeuille de 11 hôtels
auprès d’Axa Real Estate
Le 27 mai 2014, Accor,
via
son pôle HotelInvest, a annoncé le rachat
d’un portefeuille de 11 hôtels (1 592 chambres) exploités depuis
2008 par Accor en Suisse au travers de contrats de location variable,
sous les marques ibis, ibis
budget
, Novotel et MGallery. Le montant
global de cette acquisition atteint 176 millions d’euros (219 millions
de francs suisses), dont 108 millions d’euros de remboursement
de dette. L’opération a été finalisée le 27 juin 2014.
Le prix d’acquisition a été alloué aux 11 hôtels et aux autres actifs
et passifs sur la base de leurs justes valeurs approchées par la
méthode du taux de capitalisation des loyers bruts pour chacun
des hôtels (méthode du yield).
Parmi ces hôtels, un seul a été reclassé en actifs destinés à être
cédés (cf. note 46).
Document de référence 2014
191
1...,183,184,185,186,187,188,189,190,191,192 194,195,196,197,198,199,200,201,202,203,...332
Powered by FlippingBook