Document de référence et rapport financier annuel 2014 - page 209

5
États financiers
Comptes consolidés et annexes
Les autres hypothèses principales retenues pour la détermination des valeurs recouvrables des écarts d’acquisition sont les suivantes :
Décembre 2014
Allemagne
France
Asie
Australie Amériques
Taux de croissance à l’infini
2,00 % 2,00 % 2,00 % 2,60 % 4,24 %
Taux d’actualisation
8,57 % 8,57 % 9,52 % 8,05 % 12,73 %
Décembre 2013
Allemagne
France
Asie
Australie Amériques
Taux de croissance à l’infini
2,00 %
N/A
2,00 % 2,60 %
N/A
Taux d’actualisation
8,80 %
N/A
10,40 % 8,20 %
N/A
En 2013 et en 2014, nos calculs ont montré que seules des variations
d’une ampleur improbable du taux d’actualisation à horizon 12 mois
et du taux de croissance à l’infini auraient pu faire en sorte que leur
valeur recouvrable devienne inférieure à leur valeur nette comptable.
Ainsi, au 31 décembre 2014, les résultats des analyses de sensibilité
effectuées pour les principales UGT sont les suivants :
ƒƒ
En Allemagne, la valeur nette comptable de l’UGT deviendrait
supérieure à la valeur recouvrable si le taux d’actualisation
augmentait de 2 727 points de base. La valeur d’entreprise étant
couverte par la projection de cash-flows actualisés sur 5 ans, la
valeur nette comptable resterait inférieure à la valeur recouvrable
quel que soit le taux de croissance à l’infini utilisé.
ƒƒ
En Asie, la valeur nette comptable de l’UGT deviendrait supérieure
à la valeur recouvrable si le taux d’actualisation augmentait de
5 052 points de base. La valeur d’entreprise étant couverte par
la projection de cash-flows actualisés sur 5 ans, la valeur nette
comptable resterait inférieure à la valeur recouvrable quel que
soit le taux de croissance à l’infini utilisé.
ƒƒ
En Australie, la valeur nette comptable deviendrait supérieure à
la valeur recouvrable si le taux d’actualisation augmentait de 810
points de base. De même, la valeur nette comptable deviendrait
supérieure à la valeur recouvrable si le taux de croissance à l’infini
était diminué de 1 530 points de base.
ƒƒ
En Amériques, la valeur nette comptable de l’UGT deviendrait
supérieure à la valeur recouvrable si le taux d’actualisation
augmentait de 7 267 points de base. La valeur d’entreprise étant
couverte par la projection de cash-flows actualisés sur 5 ans, la
valeur nette comptable resterait inférieure à la valeur recouvrable
quel que soit le taux de croissance à l’infini utilisé.
ƒƒ
En France, seule une variation hautement improbable du taux
d’actualisation (29 058 points de base) conduirait la valeur nette
comptable à devenir supérieure à la valeur recouvrable. La valeur
d’entreprise étant couverte par la projection de cash-flows actualisés
sur 5 ans, la valeur nette comptable resterait inférieure à la valeur
recouvrable quel que soit le taux de croissance à l’infini utilisé.
Ces valeurs recouvrables ont également fait l’objet de tests de
sensibilité aux flux de trésorerie opérationnels, une dégradation
de 10 % des flux futurs actualisés attendus ne conduirait pas à
reconnaître de perte de valeur.
Aucune dépréciation n’a été constatée sur le pôle HotelServices.
Note 14.2 Dépréciation des immobilisations
incorporelles
Au 31 décembre 2014, (0) million d’euros de dépréciation a été
constaté sur les immobilisations incorporelles.
Au 31 décembre 2013, (1) million d’euros de dépréciation a été
constaté sur les immobilisations incorporelles.
Note 14.3 Dépréciation des immobilisations corporelles
(enmillions d’euros)
France
Europe
(hors France et
Méditerranée)
Méditerranée,
Moyen-Orient
et Afrique
Asie
Pacifique Amériques
Structures
mondiales
2014
2013
Retraité
HOTELSERVICES
-
-
-
-
-
-
-
-
HOTELINVEST
(8)
(22)
(11)
(11)
(0)
-
(52)
(81)
HOLDING/ÉLIMINATIONS
-
-
-
-
-
-
-
-
TOTAL 2014
(8)
(22)
(11)
(11)
(0)
-
(52)
TOTAL 2013 RETRAITÉ
(17)
(20)
(32)
(6)
(6)
-
(81)
Au 31 décembre 2014, les dotations nettes aux provisions pour
dépréciation d’actifs corporels concernant l’hôtellerie portent sur
102 hôtels pour un montant global de (50) millions d’euros et aucune
reprise significative n’a été constatée.
Seuls les hôtels ibis ShanghaiWaigaoqio, ibisWeifang Qingnian, ibis
Beijing Capital Airport et ibisYangzhou Dev Zone ont été dépréciés
sur la base des prix de vente proposés par les acheteurs pour
(5) millions d’euros (technique de valorisation de niveau 2 selon
les dispositions de la norme IFRS 13 : cf. note 2.R).
Document de référence 2014
207
1...,199,200,201,202,203,204,205,206,207,208 210,211,212,213,214,215,216,217,218,219,...332
Powered by FlippingBook