Document de référence et rapport financier annuel 2014 - page 41

2
Responsabilité de l’entreprise
Engagements sociaux
Le digital au service d’une plus grande
interactivité
Au-delà de son projet de parcours client repensé à travers le digital
(360° digital), Accor lance un grand nombre de projets digitaux au
service de l’innovation et du bien-être des collaborateurs.
Quelques exemples de projets phares lancés ou achevés en 2014 :
ƒƒ
la version mobile du site de recrutement « Accorjobs », disponible
depuis novembre 2014, offre la possibilité de postuler
via
son
téléphone ou sa tablette et propose des quiz de préparation à
l’entretien ;
ƒƒ
Accorlive est la nouvelle rubrique Intranet de Accor, une rubrique
« What’s up » a été créée afin de valoriser les initiatives, les
personnes et leurs projets et idées ;
ƒƒ
Open Ideas by Accor est une plateforme collaborative lancée en
2014 qui permet aux utilisateurs de communautés spécifiques
(IT) de poster, suivre, voter, commenter et partager leurs idées
avec leurs collègues dans cinq domaines : « enquête satisfaction
client », « bâtiments durables », « performance énergétique »,
« coûts de construction et d’entretien », « équipement ». Sur
la base des contributions partagées par les collaborateurs le
« challenge innovation » récompense les meilleurs innovateurs,
dont l’idée a été plébiscitée par leurs collègues et sélectionnée
par le Jury.
À partir de 2015, cette plateforme sera accessible à l’ensemble
des hôtels du réseau pour leur permettre de participer aux
différents challenges.
2.3.4. DES CONDITIONS DETRAVAIL FAVORABLES AU BIEN-ÊTRE
ET À LA PERFORMANCE DES ÉQUIPES
La responsabilité d’employeur du Groupe implique de mettre en
place les conditions de travail favorables à la santé et à la sécurité,
au bien-être et à la performance des équipes. L’environnement de
travail doit s’adapter aux fonctions, aux personnes et aux ambitions
du Groupe en matière de productivité.
L’amélioration des conditions de travail prend plusieurs formes
principales :
ƒƒ
lutter contre les accidents, les maladies induites par les gestes
répétés et autres troubles liés à l’activité salariée grâce à
l’identification des risques et la mise en œuvre des formations
ad hoc ;
ƒƒ
limiter les effets de l’activité hôtelière et de ses horaires atypiques
sur la vie privée et renforcer ainsi l’attractivité du Groupe et
l’engagement des salariés.
Comme pour la majorité des fondamentaux de la gestion des
Ressources humaines, les conditions de travail sont gérées au
niveau local, en cohérence avec le contexte culturel, les accords
collectifs applicables et la législation du travail du pays.
Organisation du travail et équilibre
vie professionnelle/vie privée
Durée du temps de travail
Partout dans le monde, le temps de travail respecte la législation
ou les conventions collectives de chacun des pays. Les heures
supplémentaires peuvent être payées avec majoration ou récupérées
selon la législation et l’accord ou la convention applicable dans l’éta­
blissement et selon les dispositions contractuelles de chaque salarié.
Organisation du travail
Avec une grande amplitude d’ouverture des établissements, l’activité
hôtelière induit des horaires variables pour les collaborateurs qui
peuvent être amenés à travailler la nuit, les jours fériés et les
week-ends. Compte tenu de cette spécificité, Accor s’engage
formellement dans le cadre de sa Charte Éthique et RSE et déploie
différentes actions pour favoriser le meilleur équilibre entre vie
professionnelle et vie personnelle : respecter les grandes étapes de
la vie, minimiser l’inconnu sur l’emploi du temps à court terme et
apporter, une réponse concrète aux collaborateurs qui rencontrent
des difficultés de transport.
Temps partiel
À fin 2014, 9 % des collaborateurs Accor des sièges ainsi que des
hôtels filiales et managés travaillent à temps partiel. Ils étaient
11,4 % en 2013.
Télétravail
En janvier 2013, un dispositif expérimental de télétravail a été
testé au siège Hôtellerie France (auprès de 43 cadres au forfait ou
agents de maîtrise) dans le cadre de l’accord en faveur de l’égalité
professionnelle entre les femmes et les hommes et avec la volonté
de tenir compte des évolutions de l’organisation du travail. Ayant
enregistré un résultat positif lors de cette expérimentation, un accord
est en cours de validation par les organisations représentatives du
personnel sur le télétravail.
Travail de nuit
Suite à la signature en septembre 2013 d’un accord sur la santé et
les conditions de travail (voir encadré page suivante), le Groupe a
diffusé en 2014 à l’ensemble des hôtels en France un guide « Bien
vivre le travail de nuit ». Ce guide présente aux personnes amenées
a travailler de nuit, de façon régulière ou non, des conseils pour en
limiter les effets, en adoptant des bonnes pratiques pour conserver
une hygiène de vie de qualité.
Prévenir les accidents du travail
et les maladies professionnelles
Bien que présentant un niveau de sinistralité modéré, des risques
en matière de santé existent dans le secteur de l’hôtellerie. Les
incidents quotidiens et la perspective de développer des troubles
musculosquelettiques sur le long terme en raison de gestes répétés
sont pris en considération par le Groupe.
Document de référence 2014
39
1...,31,32,33,34,35,36,37,38,39,40 42,43,44,45,46,47,48,49,50,51,...332
Powered by FlippingBook