Document de référence et rapport financier annuel 2014 - page 42

Responsabilité de l’entreprise
Engagements sociaux
2
La prévention des risques liés au travail
Accor déploie dans différents pays où il est présent des Comités
d’hygiène et de sécurité qui s’assurent du respect des lois
locales prévoyant une évaluation des risques induits par hôtel, par
département, ou par poste.
Cette évaluation peut porter sur les risques potentiels qui ont cours
dans le Groupe :
ƒƒ
à court terme : manipulation d’éléments tranchants en cuisine
ou au service technique, polissage des verres en restauration,
accidents liés aux infrastructures (chutes, coups, etc.), manipulation
de produits chimiques dans les blanchisseries, accidents de
soudure au service de maintenance ;
ƒƒ
à moyen terme : risques psychosociaux ;
ƒƒ
à long terme : troubles musculosquelettiques.
Des conseils sécuritaires et sanitaires sont mis à la disposition
des collaborateurs, notamment des missionnaires et expatriés, et
régulièrement mis à jour sur le site Intranet de la Direction générale
sûreté sécurité.
La lutte contre les troubles
musculosquelettiques
De nombreuses formations « gestes et postures » sont mises à
disposition par l’Académie Accor partout dans le monde, pour lutter
contre les troubles musculosquelettiques. Ces formations, souvent
réalisées à la prise de fonction, sont adaptées pour les cuisines, le
technique et l’hébergement (personnel d’étage).
Des mesures préventives sont prises et l’intervention d’un ergonome
est systématique à la conception du mobilier. Ces mesures se
concrétisent par exemple en France où un système de lève lit
hydraulique Levly
®
a été mis en place pour améliorer les conditions
de travail des femmes et valets de chambre. Rehaussés à hauteur
de la taille, ces lits ergonomiques limitent les risques de lésions
des articulations. Depuis 2007, 10 700 Levly
®
ont été subventionnés
par la Mission Intégration des Personnes Handicapées (MIPH) en
France. Dans le Groupe, cette initiative est relayée par des pays
tels que la Belgique, la Bulgarie, l’Espagne, l’Italie, le Ghana, les
Pays-Bas, la Pologne, et le Royaume-Uni,. Autre exemple, avec le
sweet bed
ibis et sa structure en trois parties (sommier, matelas et
topper), le travail du personnel d’étage est facilité car le lit est bordé
au niveau du topper, qui se situe jusqu’à 20 cm plus haut qu’un
matelas standard et pèse environ un tiers du poids d’un matelas
classique (10,7 kg
vs
environ 32 kg pour un matelas classique de
160 x 200 cm).
La part des salariés ayant accès à des formations spécifiques à
l’ergonomie à disposition s’élève à 56,5 % parmi les répondants
au reporting qualitatif (pour cette question particulière, il manquait
la réponse pour neuf hôtels, ce qui correspond à 92 % des hôtels
couverts par le reporting quantitatif).
Part des salariés ayant des formations
spécifiques à l’ergonomie à disposition en 2014
France
100,0 %
Europe (hors
France et
Méditerranée)
55,92 %
Méditerranée,
Moyen-
Orient,
Afrique
77,3 %
Asie Pacifique
42,7 %
Amériques
23,6 %
TOTAL
56,5 %
À fin 2014, Accor ne dispose pas d’indicateurs quantitatifs sur les
maladies professionnelles. L’une de principales difficultés pour
un groupe international d’envergure tel qu’Accor, réside dans la
définition d’une maladie professionnelle. Cette notion, telle que
comprise dans la loi française, n’est pas applicable à l’ensemble
des pays où Accor est présent.
La prévention des risques psychosociaux
Différents dispositifs sont mis en place pour prévenir les risques
psychosociaux : formations, lignes d’écoute et d’alerte définies
localement, accords collectifs pour cadrer les actions…
Des formations sur le stress au travail sont mises à disposition
des salariés, et régulièrement suivies. En France, en 2014, 294
collaborateurs (314 en 2013) ont suivi les formations « Prévenir et
gérer le stress au travail », « Les cinq outils de la gestion du stress »
et « Comprendre le stress et gagner en sérénité ».
Le groupe Accor se mobilise pour lutter contre toutes formes de
harcèlement, moral ou sexuel. Pour les plaintes concernant le
personnel, les incidents doivent être reportés à un manager senior ou
au Directeur/responsable des Ressources humaines. Une procédure
différente est mise en place si le harcèlement provient d’un client.
Des lignes d’écoute existent notamment au Brésil, et en France.
Suite à la conduite d’une enquête sur les risques psychosociaux
et à l’élaboration d’un diagnostic pénibilité, un accord sur la
santé et les conditions de travail au sein de l’hôtellerie a été
signé en France en septembre 2013 pour une durée de trois
ans. Cet accord compte un grand nombre de mesures pour
améliorer les conditions de travail : recours systématique à un
ergonome pour tous les projets importants de conceptions ou
réaménagement des locaux, aménagement des postes de travail
sur la base d’une liste d’actions concrètes, enquêtes d’opinion
menées régulièrement, vigilance portée à la planification des
effectifs par rapport à l’activité de l’établissement, formation
gestes et postures notamment pour les employés dont l’activité
comporte des contraintes physiques particulières. D’autres
mesures concernent la sensibilisation des travailleurs de nuit,
la diversification des tâches, le maintien en activité des salariés
et l’aménagement des fins de carrières.
Signature d’un accord sur la santé et les conditions
de travail au sein de l’hôtellerie en France
Document de référence 2014
40
1...,32,33,34,35,36,37,38,39,40,41 43,44,45,46,47,48,49,50,51,52,...332
Powered by FlippingBook