Document de référence et rapport financier annuel 2014 - page 72

RESPONSAbILITÉ DE L’ENTREPRISE
Engagements environnementaux
2
Autres actions en faveur de la biodiversité
Accor a étendu son engagement envers la biodiversité grâce à la
promotion d’une alimentation plus responsable dans ses restaurants
avec notamment unobjectif à horizon2015de supprimer dans lesmenus
de l’ensemble des hôtels du réseau les produits de la mer menacés.
Enfin, parmi les indicateurs de la Charte 21, deux actions concernent
une gestion plus écologique des espaces verts. Dans 65%des hôtels
duGroupe possédant des jardins, l’utilisation de produits phytosanitaires
représente en effet un enjeu non négligeable enmatière de protection
et de valorisation de la biodiversité. En 2014, 71%des hôtels duGroupe
disposant d’un jardin utilisent des produits de jardins écologiques.
Utilisation des sols
La grande majorité (78 %) des hôtels Accor sont situés en zone
urbaine et périurbaine où des services de traitement sont disponibles,
en particulier sur l’eau et les déchets.
Lors de constructions ou de rénovations dans des sites naturels
sensibles, Accor fait réaliser des études environnementales détaillées
pour anticiper et minimiser les impacts de ses établissements sur
l’environnement. Les lignes directrices de construction durable ont
été mises en place au sein du Groupe en 2008 et reprises sous
forme de Guide en 2013 (voir page 64). Ce guide traite notamment
l’intégration d’un hôtel dans l’environnement, nécessitant une
étude d’implantation et de pollution réalisée par un bureau d’études
qualifié avant la construction.
2.5.5. DÉCHETS
Les déchets générés dans les hôtels du Groupe sont issus de trois
grandes catégories :
ƒƒ
les déchets issus des intrants (emballages, produits consommables
tels que les ampoules, produits d’accueil, aliments…), pour lesquels
la priorité est de réduire les volumes à la source
via
l’implication
des départements achats, ainsi que limiter les rebuts lors des
opérations effectuées dans les hôtels ;
ƒƒ
les déchets liés à la rénovation et à la construction pour lesquels
le Groupe cherche en continu à améliorer le recyclage ;
ƒƒ
les déchets des clients avec un enjeu d’augmentation de la part
des déchets triés et recyclés.
Panorama des déchets chez Accor
Une estimation des flux de déchets d’exploitation sortants (hors
rénovation/construction), donneune visionde l’enjeu lié aux déchets pour
Accor. Les déchets d’exploitation représentent environ
160 000 tonnes
pour les 3 700 hôtels du Groupe. Soit une moyenne de 45 tonnes de
déchets par hôtel reflétant des réalités diverses selon les segments :
« très économique » (7 tonnes/hôtel/an), « économique » (34 tonnes/
hôtel/an), « milieu de gamme » (69 tonnes/hôtel/an), et « luxe et haut
de gamme » (94 tonnes/hôtel/an).
Cette estimation a été réalisée à partir des informations collectées
auprès des hôtels ayant enregistré des données annuelles de
production de déchets. Ne sont comptabilisés que les tonnages
des déchets isolés dans un flux de tri. En l’absence de donnée pour
un segment, une estimation a été réalisée en cohérence avec les
autres segments.
L’analyse permet également d’avoir accès à une répartition des
déchets produits par catégories :
Répartition des 160 000 t de déchets produits par
catégorie
(en %)
Verre
Plastique
Emballages métalliques
Papier, carton
Palettes
Déchets alimentaires, Huiles alimentaires,
Graisses usagées
Encombrants
Déchet dangereux, principalement :
piles, cartouches d'imprimantes et ampoules fluocompactes
Déchets verts (si jardin)
Autres déchets
(ex : ferraille, gobelet, produit jetable non recyclable, tissu, …)
2 %
1 %
3 %
3 %
50 %
8 %
5 %
1 %
20 %
5 %
Document de référence 2014
70
1...,62,63,64,65,66,67,68,69,70,71 73,74,75,76,77,78,79,80,81,82,...332
Powered by FlippingBook