Document de référence et rapport financier annuel 2014 - page 77

2
Responsabilité de l’entreprise
Mesurer et évaluer la performance
Le nombre d’accidents du travail en Suisse tient compte de tous les
accidents étant survenus dans l’année, y compris ceux qui ne sont
pas liés à l’activité salariée, en conformité avec les dispositions de
la législation locale. Le taux de fréquence des accidents du travail
est impacté par cette spécificité locale.
Les heures travaillées sont suivies de manière différente selon
les pays et les outils mis à disposition : un planning lié à la paie,
un suivi manuel consolidé par la suite ou
via
l’outil de reporting
annuel. L’hétérogénéité des outils induit une fiabilité imparfaite
de cette donnée.
Le
taux de gravité des accidents
du travail est calculé comme
suit : absences pour cause d’accidents du travail divisées par le
nombre d’heures travaillées x 1 000.
Le taux de gravité des accidents du travail est calculé à partir du
nombre d’absences pour accident de travail et de trajet. Ce nombre
d’absence étant collecté pour la première fois de manière distincte
en 2014, un travail d’amélioration de la cohérence des données est
à réaliser pour les prochains exercices de reporting.
Les
accidents du travail mortels
sont considérés dans le nombre
d’accidents du travail. Le décès d’un salarié est considéré s’il survient
au cours des 365 jours suivant l’accident de travail ou de trajet.
Formation
Les formations sont comptabilisées en heures depuis 2014. Accor
considère que cette méthode de calcul est plus pertinente au regard
des nouvelles méthodes de formation qui sont déployées dans le
Groupe. Le
nombre d’heures de formation
communiqué inclut
les formations dispensées par l’Académie Accor, les managers
Accor, et les prestataires externes pour les hôtels et les sièges.
Les comptabilisations des heures de formation sont hétérogènes
selon les spécificités des différents outils de suivi utilisés localement.
Par ailleurs, une partie de la formation dispensée dans les hôtels
échappe au reporting Groupe dans les pays bénéficiant d’outils
centralisés. En effet, la formation à la prise de poste ou les formations
hors programme de marque dispensées par l’encadrement à l’aide
de matériel spécialisé mis à leur disposition par l’Académie Accor
ne sont pas suivies dans les systèmes d’information dédiés à la
formation.
L’effectif formé au moins une fois
est calculé comme suit : une
personne formée compte pour un, même si cette personne a suivi
plusieurs formations sur la période de reporting. Cette méthode
de calcul peut ainsi induire une surestimation de l’effectif formé
au moins une fois.
Les formations ne sont plus détaillées par statut depuis 2014 car
les contrôles effectués par le passé ont révélé des incohérences
sur cette donnée.
Reporting qualitatif
Le reporting qualitatif est adressé aux membres du réseau RH
international impliqué sur le reporting quantitatif. En 2014, le reporting
qualitatif a couvert 1 764 établissements, ce qui correspond à 93 %
du périmètre couvert par le reporting quantitatif (en nombre d’hôtels).
Le reporting qualitatif est réalisé grâce à un outil de sondage en
ligne et se compose de cinq thèmes : dialogue social, rémunération,
santé et sécurité, communautés locales et droits de l’Homme et
du travail.
Directeurs d’hôtels issus de la promotion interne
Le nombre de Directeurs issus de la promotion interne est un état
des lieux au 31 décembre 2014, sur une base déclarative, recueillie
auprès des membres du réseau RH international impliqué sur le
reporting quantitatif. La collecte des données a couvert 69 %
des hôtels filiales et managés présents dans le parc Accor au
31 décembre 2014.
Charte 21
Périmètre et fréquence de reporting
Les indicateurs Charte 21 couvrent l’ensemble des hôtels filiales,
managés et franchisés du Groupe.
Sont exclus du périmètre :
ƒƒ
les hôtels ayant rejoint le réseau Accor après le 15 septembre
de l’année en cours ;
ƒƒ
les hôtels étant sortis du réseau Accor au 31 décembre de
l’année en cours ;
ƒƒ
les institutsThalassa souvent rattachés à un hôtel et faisant l’objet
d’un reporting commun ;
ƒƒ
les hôtels fermés (ex. : rénovation) au moment de la période de
reporting ou ayant subi un événement exceptionnel perturbant
l’activité de l’hôtel durant l’année de reporting (inondation,
tremblement de terre…) ;
ƒƒ
les Aparthotels Adagio qui n’utilisent pas la Charte 21 et sont
consolidés par le Groupe Pierre & Vacances.
Le reporting des indicateurs Charte 21 s’effectue annuellement.
Indicateurs
Le reporting de la Charte 21 s’appuie sur une base déclarative de
la part des hôtels. Les résultats sont exprimés en pourcentage
et correspondent au nombre d’hôtels ayant mis en place l’action
considérée par rapport au nombre total d’hôtels appliquant la
Charte 21. Certaines actions n’étant applicables qu’aux hôtels
ayant des installations spécifiques (restaurant, blanchisserie, etc.),
le pourcentage d’hôtels est alors calculé par rapport au périmètre
pertinent.
Collecte et contrôle des données
L’hôtel saisit annuellement des données Charte 21 et les valide
dans l’outil OPEN, elles font ensuite l’objet de quatre vérifications :
ƒƒ
par l’hôtel : la personne en charge du reporting vérifie la mise
en œuvre effective des actions dans l’hôtel, avec l’aide du guide
de la Charte 21 ;
ƒƒ
par le responsable du reporting Charte 21 au niveau du pays :
suivi de l’avancement du reporting, respect des délais, précisions
sur les définitions, contrôles de cohérence ;
ƒƒ
par le responsable du reporting Charte 21 au niveau du Groupe :
consolidation des résultats et contrôles ;
ƒƒ
lors des audits qualité effectués annuellement dans les hôtels,
intégrant les 10 actions correspondant au niveau « Bronze » de
la Charte 21.
Document de référence 2014
75
1...,67,68,69,70,71,72,73,74,75,76 78,79,80,81,82,83,84,85,86,87,...332
Powered by FlippingBook