Menu

Agissons avec les communautés
locales pour un
impact positif

Revenir aux engagements


Respecter les communautés qui nous accueillent.
Être attentif aux populations les plus fragiles. Protéger les écosystèmes locaux...
Partout où nos hôtels sont implantés,
nous nous impliquons dans le développement
socio-économique durable des territoires, comme dans le soutien aux communautés.

Nos engagements 2020

100% de nos hôtels sont engagés dans une initiative citoyenne ou solidaire

Notre mobilisation ne s’arrête pas
aux portes de nos hôtels

Partout dans le monde, nous
veillons à ce que notre
activité profite au maximum
aux territoires et
communautés qui nous
accueillent.

Nous contribuons fortement au développement socio-économique des pays où nous sommes implantés:

  • grâce aux emplois que nous créons dans nos hôtels,
  • grâce aux achats que nous effectuons,
  • grâce aux impôts que nous versons.

Nous répondons ainsi aux attentes:

  • des populations locales,
  • de nos clients, pour lesquels notre responsabilité sociétale passe largement par notre ancrage local.

Notre vision de l’hospitalité positive va plus loin encore.
En professionnels de l’accueil, nous avons la passion de l’attention aux autres. Avec nos clients, bien sûr. Mais aussi avec les hommes et les femmes qui nous entourent.
La générosité, les élans du cœur, la solidarité sont pour nous des gestes naturels. En les entretenant, agissons positivement autour de nous, jour après jour.

Pour mieux planter le décor

En moyenne, dans le monde:

1 emploi créé dans un de nos hôtels en soutien 4 à l'extérieur du Groupe (chez nos fournisseurs, dans les services publics, etc.)
70%des emplois soutenus par l'activité de nos hôtels se trouvent dans leur pays d'implantation
83%de la richesse créée par nos hôtels demeurent dans leur pays d'implantation

 

Des clients attentifs à notre ancrage local

48%de nos hôtes jugent important que nous soutenions l'économie locale
42%que nous participions à la promotion et à la protection de la culture et du patrimoine locaux
36%que nous soutenions les communautés locales
28%que nous agissions en partenariat avec des ONG locales

Les initiatives que nous cultivons déjà

Groupe international,
mais aux actions locales
avant tout.

Parce qu'ils sont ancrés au coeur des communautés locales, nos collaborateurs ont une capacité et une motivation unique à s'investir auprès d'elles.

La majorité de nos hôtels sont fortement impliqués dans des actions citoyennes et solidaires locales. Don de nourriture, formation de personnes fragilisées aux métiers de l'hôtellerie, recyclage de produits au profit des plus démunis... Leurs initiatives sont souvent liées à notre activité.

Un soutien de Solidarity AccorHotels

Depuis 2008, Solidarity AccorHotels, le fonds de dotation de notre Groupe, s’investit aux côtés de nos collaborateurs.
Chaque année, il apporte un soutien financier et technique à une trentaine de projets locaux portés par nos hôtels, nos sièges, en partenariat avec des associations et ONG locales. Notre mobilisation: lutter contre l’exclusion économique et sociale des personnes en grande précarité par l’insertion professionnelle.

En savoir +

Bilan de 2008 à fin 2015

237projets soutenus par
Solidarity Accorhotels
41pays concernés
800hôtels et 15 000 collaborateurs AccorHotels impliqués
200 000bénéficiaires

Formation aux métiers de la restauration (Marseille)

Recyclage de savons usagés

Chaque mois, une action citoyenne locale (Mexique)

Redistribution des denrées des buffets non consommées (Bangkok)

Cinq de nos hôtels à Marseille et l’association d’insertion La Table de Cana forment des femmes des quartiers sensibles aux métiers de la restauration haut de gamme. Chacun des chefs des hôtels impliqués est tuteur d’une bénéficiaire du programme et l’accueille en apprentissage dans ses cuisines. Cette initiative est soutenue par Solidarity AccorHotels.

Ce que nous développons pour les 5 ans à venir

Réaffirmons que générosité
rime avec hospitalité.

Mieux reconnaître et promouvoir la capacité de mobilisation locale de nos collaborateurs.
C’est notre objectif.

Et c’est pourquoi nous réaffirmons la place de l’engagement auprès des communautés locales au cœur de notre programme Planet 21.

Pour que 100% de nos hôtels s’investissent dans cette voie, la feuille de route Planet 21 in Action les incite à mettre en place différentes actions solidaires ou citoyennes:

  • s’ouvrir au voisinage et encourager l’économie de proximité;
  • soutenir les communautés locales proches de l’hôtel;
  • leur faire don de produits en fin de vie pour réutilisation ou recyclage;
  • leur donner les produits alimentaires non consommés;
  • ou encore mettre en place des opérations de levée de fonds pour soutenir des projets solidaires.
+
100% de nos hôtels déploient notre programme de lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants

Protéger les mineurs, un enjeu majeur

2 millions: c’est le nombre
de jeunes filles et de
garçons de moins de 18 ans
qui seraient victimes
d’exploitation sexuelle dans
le monde.*

Parce que plusieurs millions d’enfants sont en danger.
Parce que cette pratique dépasse les frontières géographiques, sociales et culturelles.
Parce qu’elle peut se dérouler dans nos établissements.
Parce que nous sommes le premier opérateur hôtelier du monde dans plus de 90 pays.
Il est de notre devoir moral et légal de nous engager pour la protection de l’enfance face aux abus.

C’est bien sûr une attente forte des communautés qui nous accueillent.
Mais aussi de nos hôtes: pour 68% d’entre eux, la protection des mineurs contre l’exploitation sexuelle est une action très importante que doivent mener les hôtels.

* Source: Unicef

Les initiatives que nous cultivons déjà

AccorHotels a été pionnier
de son secteur dans la lutte
contre l’exploitation sexuelle
des enfants.

Une des toutes premières voix à s’élever contre ce fléau.
En 2001, nous avons été le premier groupe hôtelier à signer un partenariat avec ECPAT, ONG internationale de référence dans la lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants.

Dès 2002, nous avons mis en place des programmes pour former nos collaborateurs à cette problématique.

Nous structurons notre action autour du Code de conduite pour la protection des enfants contre l’exploitation sexuelle dans le secteur du tourisme.

Ce code a été élaboré par ECPAT et l’Organisation mondiale du tourisme.
Il rassemble 1 200 professionnels du tourisme présents dans 46 pays.
Les entreprises le signent au niveau de leur pays d’implantation.
A fin 2015, 38 pays dans lesquels AccorHotels est implanté l’avaient signé.

Le Code de conduite nous engage à mettre en place diverses mesures pour lutter contre l'exploitation sexuelle des enfants. Par exemple:

  • former leurs collaborateurs,
  • informer les voyageurs,
  • introduire des clauses spécifiques à cette problématique dans les contrats avec les fournisseurs...

WATCH, ouvrons l’œil en permanence

WATCH, pour We Act Together for Children.
C’est le nom du programme que nous avons lancé en 2014, pour renforcer notre action contre l’exploitation sexuelle des enfants.

ONG, associations de soutien aux enfants, services de police, réseaux d’ambassades sont mobilisés et mis en relation pour être en mesure de réagir au plus vite en cas d’alerte dans nos hôtels. WATCH se décline dans chaque pays pour coller à la réalité de ce fléau, dans son contexte local.


Films de sensibilisation, modules d’enseignement, fiches sur les réflexes à adopter...
WATCH met à la disposition des hôtels différents outils pour:

  • développer la vigilance de nos collaborateurs,
  • les aider à réagir en cas de situation suspecte,
  • sensibiliser nos hôtes.


Concrètement, si un collaborateur détecte ou suspecte un cas d’exploitation sexuelle d’un enfant, il en informe le directeur de l’hôtel ou le manager responsable qui évalue la situation.
Si le cas est avéré ou reste douteux, le directeur alerte la police qui intervient au plus vite. L’enfant est, quant à lui, pris en charge par les associations locales de protection de l’enfance.

 

Chiffres clés

89%Près de 90% des hôtels engagés
dans la protection des enfants
à fin 2015
60 000collaborateurs formés chaque année pour savoir comment agir face à un cas suspect

De nombreux pays relayent les campagnes ECPAT pour inciter les voyageurs
à pratiquer un tourisme responsable.

Soutien de la campagne «We say no» (Italie)

Soutien de la campagne «Don’t look away»

Soutien de la campagne «Euro 2016» (Europe)

En Italie, nous avons soutenu la campagne «We say no». Lancée par ECPAT sur les réseaux sociaux pour la Journée internationale du tourisme, le 27 septembre 2015, elle appelait les internautes à envoyer un selfie à AccorHotels. Le but: dire non à l’exploitation sexuelle des enfants et soutenir les projets de défense des droits des enfants d’ECPAT.

Ce que nous développons pour les 5 ans à venir

Faisons de WATCH le
programme phare de notre
action pour protéger les
enfants.

La lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants requiert une mobilisation sans relâche.
C’est pourquoi cet engagement reste une priorité pour les cinq ans à venir.

Avec un objectif encore plus ambitieux: 100% de nos hôtels, y compris les franchisés, engagés dans notre programme WATCH en 2020.

Pour cette raison, le déploiement de WATCH fait partie des 16 actions à mettre obligatoirement en place dans la feuille de route Planet 21 In Action des hôtels pour 2016-2020.

Dès 2016, nous intégrerons un message sur WATCH dans les mails de confirmation de réservation envoyés aux clients pour mieux les sensibiliser à cette problématique.

Pour agir encore plus efficacement, nous allons renforcer notre partenariat avec ECPAT et avec le Code de conduite.

Un engagement toujours plus affirmé

En mars 2016, AccorHotels a été élu dans deux instances de lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants:

  • le Conseil d’administration du Code de conduite pour la protection des enfants contre l’exploitation sexuelle dans le secteur du tourisme,
  • le Comité exécutif du World Tourism Network on Child Protection, un réseau de l’Organisation Mondiale du Tourisme.

+
10 millions d’arbres plantés avec
notre programme
Plant for the Planet
à horizon 2021

Dans nos hôtels, les serviettes
plantent des arbres

Plant for the Planet est un
programme emblématique
de notre démarche de
développement durable.

Un programme collaboratif et transversal
Il parie sur l'interaction entre nos collaborateurs, nos clients et les communautés locales pour ouvrir la voie d’une économie positive pour les hommes comme pour la planète. Concrètement, quand un hôte passe plus d’une nuit dans un de nos hôtels, nous l’incitons à réutiliser ses serviettes. Ce qui engendre des économies de blanchisserie.
Ces économies, nous en réinvestissons 50% en plantant des arbres, dans les pays où se trouvent nos hôtels. Objectif? Développer des projets d’agroforesterie. Autrement dit, planter des arbres en bordure ou au cœur de surfaces cultivées ou de pâturages.

Pour les communautés locales et les petits producteurs, un double avantage

  • Écologique: les arbres restaurent les paysages endommagés par l’agriculture intensive, favorisent la biodiversité, enrichissent les sols, régulent le microclimat...
  • Économique: les arbres améliorent le rendement des cultures et la qualité des récoltes, tout en diversifiant les ressources des producteurs (vente de bois, biomasse, fruits...).

Pour notre Groupe,
un moyen de réduire son
empreinte environnementale

  • Moins de serviettes à laver, c’est moins d’énergie, de détergent et d’eau consommés.
  • Planter des arbres, qui absorbent du CO2 en poussant, c’est compenser une partie de notre empreinte carbone.
  • Soutenir l’agroforesterie, c’est favoriser la transition vers une agriculture plus responsable. Une façon de compenser les impacts sur l’eau et la biodiversité de la phase de production agricole des aliments consommés dans nos hôtels.

Pour nos clients et nos collaborateurs, une action qui a du sens

  • Plus de la moitié de nos hôtes sont favorables à l’idée de réutiliser leurs serviettes si les économies sont investies dans des projets de plantation d’arbres. Pour eux, Plant for the Planet est une manière concrète de contribuer au développement local et à un tourisme plus durable.
  • Pour nos collaborateurs, c’est à la fois source de fierté et de mobilisation. Un moyen là aussi très concret de s’engager au profit des communautés locales en incitant les clients à réutiliser leurs serviettes.

Pour toutes nos parties prenantes, Plant for the Planet est une démonstration tangible de notre vision de l’hospitalité positive. Pour notre Groupe, c’est un vrai levier de différenciation.

Pur Projet : un pur partenaire pour déployer Plant for the Planet

Pur Projet est une organisation qui travaille à la préservation du climat en accompagnant des projets de reforestation, d’agroforesterie et de conservation forestière menés par les communautés locales.
Elle a été fondée par Tristan Lecomte, Ambassadeur du programme Plant for the Planet, qui est également le créateur de la marque Alter Eco ayant démocratisé le commerce équitable.
Depuis 2012, elle nous aide à développer Plant for the Planet. Pur Projet accompagne le développement du programme en l’intégrant davantage dans les différents métiers du Groupe et en agissant encore plus localement.

En savoir + sur Pur Projet

Et pour boucler la boucle...

Lorsque les exploitations agroforestières soutenues par Plant for the Planet produisent des denrées alimentaires, nos hôtels peuvent acheter une partie de leur production.
De cette manière, ils réduisent l’impact environnemental de leurs achats alimentaires.
De plus, ils sécurisent les débouchés commerciaux des producteurs. Cette façon vertueuse d’optimiser son empreinte environnementale et sociétale à la source, en travaillant sur sa chaîne d’approvisionnement, s’appelle l’insetting.
C’est celle que nous entendons promouvoir désormais.

Une plateforme pour promouvoir l’insetting

Notre Groupe est membre fondateur de l’International Platform for Insetting (IPI).
Créée en 2015, cette organisation rassemble de grandes entreprises, des structures développant des projets d’insetting, comme notre partenaire Pur Projet, des organismes de certification, et des chercheurs.
Elle a pour but de promouvoir l’insetting auprès des acteurs économiques en favorisant les échanges d’expériences, de bonnes pratiques et l’expérimentation d’approches innovantes.

En savoir plus sur l’IPI

Insetting, comment réduire notre impact environnemental

Nos études d’empreintes environnementale et socioéconomique le montrent: nos activités d’hôtelier et de restaurateur mobilisent le secteur agricole, dont le modèle actuel peut avoir des conséquences négatives sur les écosystèmes locaux. Pour réduire ces impacts, nous expérimentons des démarches innovantes pour aider nos fournisseurs à évoluer vers des pratiques plus responsables comme l’agroforesterie. Pour promouvoir ces nouveaux modèles, nous avons donc fondé l’IPI.

À voir: L’insetting selon AccorHotels, une interview de notre Directeur du Développement durable, réalisée par Pur Projet.

Plant for the Planet: Les initiatives que nous cultivons déjà

Plant for the Planet a été lancé en 2009.
Fin 2015, nous avions planté 4,5 millions d’arbres.
Le tout représentant plus de 150 projets d’agroforesterie et de reforestation dans 25 pays.
Dont de premiers projets d’insetting.
En 2015, nous avons pris plusieurs mesures pour donner un coup d’accélérateur au programme.

La plus audacieuse ? La «Résolution de l’arbre»
Elle engage AccorHotels à atteindre 10 millions d’arbres plantés d’ici fin 2021 et à développer l’insetting.
Soumise à l’Assemblée Générale d’avril 2015, elle a été votée par 96% de nos actionnaires.
Ce qui a fait de notre Groupe le premier du CAC 40 à adopter une résolution dédiée à l’environnement en Assemblée Générale.
Cette initiative nous a valu le Trophée RSE lors du Grand Prix de l’Assemblée Générale 2015, organisé par l’agence CapitalCom.

Autre innovation: depuis septembre 2015, tout internaute peut contribuer à Plant for the Planet en achetant un arbre via notre application mobile AccorHotels.
Une première mondiale dans l’univers du tourisme, cette fonctionnalité va être fortement mise en avant auprès de nos clients pour les encourager à agir à nos côtés.

Fin 2015, durant la COP 21, nous avons compensé toutes les nuitées d’hôtels en Île-de-France en plantant des arbres au Pérou.
Non seulement dans nos propres hôtels, mais aussi chez nos concurrents. Bilan: 27 000 arbres plantés.

Pour mieux planter le décor

Plant for the Planet, c'est :

2 500L’équivalent de plus de 2 500 stades
de foot reforestés depuis 2009
1arbre planté toutes les minutes
60%de nos hôtels impliqués fin 2015

Les hôtels du Maroc bouclent la boucle

L'Insetting en Thaïlande

Visites de projets pour les équipes d'entretien des étages

Au Maroc, une vingtaine d’hôtels AccorHotels pratiquent déjà l’insetting. Grâce à Plant for the Planet, ils soutiennent une coopérative de femmes cultivant des oliviers de manière responsable et produisant une huile d’olive biologique de grande qualité. Ils achètent la moitié de cette production pour l’utiliser en cuisine et la revendre à leurs hôtes.

Plant for the Planet: Ce que nous développons pour les 5 ans à venir

Adoptons une feuille de
route ambitieuse.

D’ici à 2021, nous allons plus que doubler le nombre d’arbres déjà plantés grâce à Plant for the Planet.
Pour cela, nous agirons sur trois leviers.

D’abord, rendre le programme obligatoire pour tous nos hôtels, y compris les hôtels franchisés.
Ensuite, lui donner plus de visibilité.
Notamment en renouvelant la communication client dans les hôtels et en renforçant les collaborateurs dans leur rôle d’ambassadeurs.
Enfin, diversifier ses financements, en mobilisant d’autres sources que les économies réalisées lorsque les clients réutilisent leurs serviettes.

Par exemple:

  • impliquer nos clients et leur permettre de participer au programme en finançant directement un arbre, qui portera leur nom.
  • vendre des cadeaux ou goodies écoresponsables dans nos hôtels: une partie des recettes sera consacrée à la plantation d’arbres.
  • impliquer nos fournisseurs de produits issus de l’agriculture dans des projets d’insetting soutenus par Plant for the Planet.

L’enjeu? Travailler avec eux sur des projets d’agroforesterie qui leur donneront accès à des filières d’approvisionnement responsables.
Et, de ce fait, réduire tout à la fois leur empreinte environnementale et la nôtre.

+